o197260

En 1980, une collaboration importante se fait, et accouchera d'un album enregistré au studio Ferber (Paris), sorti sous une pochette très très sobre et ombre (forcément, toute noire, avec le nom de l'artiste en gigantesque, le nom de l'album en petit en bas, et une photo discrète de l'artiste en haut) : Guerre Et Pets. L'artiste, c'est évidemment Jacques Dutronc. 6 des 9 chansons (pour une durée minime de 28 minutes...je parle de la durée de l'album en global, et pas de ces - chansons sur 9) ont été signées du tandem Dutronc/Serge Gainsbourg (mis à part Le Temps De L'Amour, signée du regretté Lucien Morisse, d'André Salvet et de Dutronc, chanson plus ancienne, chantée autrefois par Françoise Hardy et Dalida, et ici dans une version proto-techno assez étonnante, et deux chansons signées Jacques Lanzmann, Manque De Tout (une chanson ultra répétitive, à la limite de l'insupportable par moments, avec plusieurs pistes de voix de Dutronc répétant des paroles commençant toutes par Manque de... et comprenant moult jeux de mots comme Manque de veau, manque de rein, manque de vacherin) et La Vie Dans Ton Rétroviseur). Depuis le temps que les deux zigotos, copains et complices de noubas insensées, devaient bosser ensemble... L'album, sous son titre cacapoum, est une incontestable réussite bénéficiant de musiciens fabuleux : Janick Top (basse), Patrice Tison et Denys Lable (guitares), Jean-Pierre Sabar (claviers, arrangements), Pierre-Alain Dahan et Jean-Pierre Batailley (batterie). Deux singles, dont l'unique chanson non écrite par Gainsbourg, sortiront en singles. L'autre, c'est la plus connue, L'Hymne A L'Amour (Moi L'Noeud), que Dutronc jouera souvent live, et est devenue un de ses classiques. La chanson passera peu en radio, et à l'écouter, on comprend pourquoi : ce n'est qu'un énoncé d'injures de tous bords (Bougnoule Niakoué Raton Youpin/Crouillat Gringo Rasta Ricain/Polac Yougo Chinetoque Pékin), entrecoupées d'un refrain assez amusant reprenant le titre de la chanson : C'est l'hymne à l'amour...moi l'noeud... Dutronc fait chanter ses musikos, et se permet même un petit peu de chant corse en vocalises à la fin. Musicalement, c'est assez heavy !

dutronc

Guerre Et Pets est le premier album de Dutronc en cinq ans, son précédent opus, en effet, datait de 1975 (Jacques Dutronc 1975, avec Gentleman Cambrioleur et L'Île Enchanteresse). Gainsbourg, à l'époque auréolé du succès (et du scandale...) de son Aux Armes Et Cetera, se propose donc de lui faire un disque. A l'époque (1980/1983), Gainsbourg bosse réellement plus pour les autres que pour lui, faisant des albums pour son ex Jane, pour, hum, Catherine Deneuve, pour Alain Chamfort, Bashung... et Jules Durondin, pardon, Jacques Dutronc. Guerre Et Pets, sous son titre limite, est clairement un de ses meilleurs albums, et pas seulement because Gainsbourg. C'est totalement dégueulasse que ce disque n'existe pas en CD et soit si difficile à trouver, j'ai du me résigner à l'acheter en vinyle d'occasion sur le Net (heureusement je ne me suis pas fait avoir, le disque était indiqué en très bon état général, et ce fut le cas, et pour pas cher, 5 € sans les frais de port). Totalement dégueulasse (idem pour l'absence de clips studio, j'ai du me contenter d'une version live de la première chanson), car cet album est réellement fabuleux, malgré sa trop courte durée. Les morceaux se suivent et ne se ressemblent pas, même si une ambiance rigolarde (clairement, les deux compères, à Ferber, se sont éclatés à faire ce disque) plane tout du long, la preuve, J'Ai Déjà Donné (très amusante, répétitive, mais elle passe très bien), L'Hymne A L'Amour (Moi L'Noeud), Mes Idées Sales, Ballade Comestible (que des jeux de mots sur des légumes, du style 'poireauter' ou aller au cinéma voir un navet'...)ou L'Ethylique (qui parle d'un Gainsbourg tellement bourré qu'il ne peut plus écrire les paroles).

Jacques%20DUTRONC%20guerre%20et%20pets2

Verso de pochette 

Sans aucun doute on tient ici un des sommets de Dutronc Senior avec son premier album et ses deux derniers (Brêves Rencontres de 1995 et Madame L'Existence de 2003). Un disque en second degré, assez politiquement incorrect, voir le quasi-ska/reggae L'Avant-Guerre C'Est Maintenant qui finit le bal. Un disque génial, drôle, irrésistible, provocateur (la rencontre alchimique entre deux zigotos pareils ne pouvait aboutir que sur un disque de la trempe de ce Guerre Et Pets), ce qui n'est pas forcément prévisible à regarder la pochette très sobre et classe ( hormis son titre assez rigolo). Dans l'ensemble, c'est du Dutronc décomplexé du gland, certes, mais c'est aussi et surtout du grand Dutronc ! Et ce, malgré un Manque De Tout qui, à la longue (surtout que c'est le morceau le plus long avec 3,45 minutes), s'impose comme la chanson la moins réussie du lot !

FACE A

L'Hymne A L'Amour (Moi L'Noeud)

Ballade Comestible

Le Temps De L'Amour

L'Ethylique

FACE B

J'Ai Déjà Donné

La Vie Dans Ton Rétroviseur

Manque De Tout

Mes Idées Sales

L'Avant-Guerre C'Est Maintenant