1199694

Revoilà Jacques Dutronc. Après avoir abordé ici ses deux premiers albums, tous deux sans titres officiels, place à son troisième album, lequel, lui aussi, ne porte pas de vrai titre, mais est appelé, par tout le monde, L'Opportuniste, allusion à la plus fameuse des 12 chansons qui se trouvent dessus. Ce troisième opus de Dutronc date de 1969. Après un premier album tout simplement mythique (Et Moi, Et Moi, Et Moi, qui contient pas moins de 6 classiques du chanteur, dont Les Playboys, La Fille Du Père Noël et Les Cactus) et un deuxième album quasiment aussi bluffant (Il Est Cinq Heures, Paris S'Eveille, qui contient évidemment cette chanson inoubliable, sans doute sa plus belle), Dutronc, en 1969, signe un disque probablement moins quintessentiel encore, mais renfermant ma chanson préférée de lui, cet Opportuniste qui sera son cheval de bataille en live (la version de 1992 sur le live Dutronc Au Casino est la meilleure qui soit), et qui sera reprise par plusieurs artistes, notamment, en 1982, par Indochine. La chanson parle d'un homme qui ne cesse de 'retourner sa veste, toujours du bon côté', passant d'un bord politique à l'autre, sans état d'âme, sans remords. Il en finira même par retourner son futale un jour, vu que sa veste craque de tous côtés tellement il l'a retournée !

JacquesDutronc2

L'album, dans sa globalité, n'est pas grandiose, il faut le dire. L'Opportuniste et Le Roi De La Fête en sont clairement les sommets. Après, il est vrai que ce disque encore une fois très court offre quand même La Seine, A Toute Berzingue, et j'aime beaucoup La Leçon De Gymnastique Du Professeur Dutronc et Je Suis Content. Mais si on compare ce disque aux deux précédents, force est de constater qu'il offre moins de grandes chansons : Transes-Dimanche, Le Mythofemme ne sont pas extraordinaires, par exemple, même si rien n'est à chier quand même. L'album suivant de Dutronc, L'Aventurier, sera à mes yeux plus intéressant, mais ça, j'y reviendrai dans pas longtemps, car je compte l'aborder. Cependant, ce troisième opus sans vrai titre offre quand même deux chansons immenses, et surtout cet Opportuniste légendaire, et rien que ça devrait vous donner envie de l'écouter, car cet album mérite l'écoute.

alb_134664_big2

Bref, dans l'ensemble, une petite déception de la part du dandy cynique amateur de lunettes noires, de cigares 'barreaux de chaise' et de cuirs (de beaux ensembles Pierre Cardin, aussi), même si le mot 'déception' est sans doute un peu fort, car L'Opportuniste n'est pas non plus une catastrophe. L'album est juste un peu moins bon que le précédent opus, qui était, lui aussi, un petit peu moins bon que le précédent et premier, lequel était, il faut bien l'avouer, parfait de bout en bout. Bref, ce troisième Dutronc est tout de même un très bon album, quoi qu'on en dise !

FACE A

A Toute Berzingue

La Seine

Les Vangauguins

Transes-Dimanche

Proverbes

L'Opportuniste

FACE B

Le Roi De La Fête

Amour, Toujours, Tendresse, Caresse

Je Suis Content

La Leon De Gymnastique Du Professeur Dutronc

La Solitude

Le Mythofemme