jacques_higelin_higelin_a_mogador_inlay_cover_27355

Là, c'est du lourd. Trois disques (en vinyle ; depuis, c'est une édition double CD) pour un des albums live les plus incroyables de l'histoire de la musique française. En 1981, le 1er janvier précisément, Jacques Higelin livre un des concerts de sa vie, à Mogador, concert enregistré et dont 110 minutes se trouvent sur cet album, Hold Tight - Higelin A Mogador, qui se vendra à 750 000 exemplaires (donc, gros succès). Mais ces 110 minutes, pour 11 titres dont 10 chansons (plus une présentation de l'équipe de musiciens durant quasiment 3 minutes) ne représenteraient que le tiers du spectacle, Higelin avait en effet l'habitude de donner des concerts-marathons de trois heures, et même plus (il lui arrivait, après le départ de ses musiciens, de rester encore seul avec son public et son piano, pendant une ou deux heures, à jouer à la demande ; on peut vraiment parler d'artiste généreux, pour le coup) ! Ce concert à Mogador n'est pas le seul qu'il a donné sur place, mais c'est le seul enregistré (tout le concert n'est pas là, mais tous les morceaux viennent du même soir). On notera d'emblée deux ou trois choses qui, en CD, déçoivent. D'abord, aucun livret (boîtier plastique double classique), ce qui est vraiment dommage (je ne sais pas si le vinyle en possédait un, ou s'il y avait des photos dans la pochette, c'est probable) ; ensuite, le son est bon, mais pas non plus tuant, et je vous conseille d'écouter le disque fort pour bien profiter des délires, blagues, interventions, improvisations d'Higelin ; enfin, Irradié n'est pas à sa place. En édition K7, le titre avait été déplacé à cause de la longueur de l'album, il fallait bien le 'casser' un peu, chambouler l'ordre, pour que tout puisse convenablement être mis sur les faces réduites de l'édition cassette. Mais en CD, c'est l'ordre de la cassette qui a été choisi, et pas celui du vinyle. Or, sur le vinyle, Irradié ouvre la face D, et se trouve juste avant Le Minimum qui, elle, achève la face D ! Donc, logiquement, le CD 2 devrait démarrer par Irradié. Si vous en avez la possibilité, faites-vous une copie du disque avec l'ordre original.

62657778_p

Mis à part ces petits reproches ne concernant que l'édition CD, rien à dire (ah ! si, encore une chose, au sujet du CD : la pochette vinyle était blanche, pas bleue, mais on s'en fout). Ce triple live, double depuis, est une bombe, un disque parfait, génial, qui offre 10 chansons issues des albums BBH 75 à ...Caviar Pour Les Autres. Plus précisément, deux titres de BBH 75, un d'Irradié, trois d'Alertez Les Bébés !, un de No Man's Land, deux de Champagne Pour Tout Le Monde... et un de ...Caviar Pour Les Autres. On regrettera l'absence de chansons telles que Pars, Est-Ce Que Ma Guitare Est Un Fusil ?, Boxon, L'Amour Sans Savoir Ce Que C'Est ou Champagne, qui furent très probablement jouées ce soir-là. Mais on se console, car l'ensemble de ce live est réellement parfait. De l'ouverture de 7,20 minutes (les morceaux, hormis Tête En L'Air qui ne fait 'que' 5,20 minutes, sont tous très longs) Hold Tight remplie d'un humour tuant (quand Higelin prend une voix d'alcoolo bourré, notamment, c'est à se pisser dessus) et en même temps très réussi d'un point de vue musical, au déluge final Paris - New York/New York - Paris de 21 minutes rempli de soli divers des musiciens (les batteurs Michel Santangelli et Michael Suchorsky, les guitaristes Micky Finn et Simon Boissezon, notamment) et d'Higelin, en passant par les claques Irradié, Le Minimum, Mona Lisa Klaxon et Je Veux Cette Fille (long de 17 minutes, ce morceau offre 13 minutes grandioses et très osées, très sexuelles, basées sur ce petit délire de 8 secondes de la version studio de la chanson, ce passage Qu'est-ce qu'il veut, ce type ? - Oh, laisse tomber, allez, dégage), sans oublier les 12,30 minutes terribles, hilarantes (la fanfare des vieux loups solitaires - comprendra qui a déjà entendu l'album - me fera toujours pisser dans mon froc) et géniales de Banlieue Boogie Blues. Oui, tout est parfait, ici, et si l'album est vraiment long, il s'écoute d'une traite, avec un bonheur total.

62657754_p

Voilà donc un album mythique et sensationnel, la preuve par neuf et je retiens un et je pose trois divisé par huit que Jacques Higelin est un artiste de génie et une bête de scène. Interprétation bluffante, choix des morceaux parfait, improvisations géniales, humour frappadingue (il en fait même parfois trop, le passage cru/sexuel de Je Veux Cette Fille va loin, on parle de spermatozoïdes, de vagin, de poils pubiens sentant la pisse, etc, les plus prudes auront envie de retirer le disque et de mettre le suivant direct), Hold Tight - A Mogador est un des albums majeurs de cet artiste majeur. Indispensable, donc, si vous m'avez bien compris !

FACE A

Hold Tight

Banlieue Boogie Blues

FACE B

Mona Lisa Klaxon

Mama Nouvelle Orléans

FACE C

Je Veux Cette Fille

FACE D

Irradié

Le Minimum

FACE E

Tête En L'Air

Géant Jones

Présentation Des Musiciens

FACE F

Paris - New York/New York - Paris

Edition CD :

CD 1

Hold Tight

Banlieue Boogie Blues

Mona Lisa Klaxon

Mama Nouvelle Orléans

Je Veux Cette Fille

CD 2

Le Minimum

Tête En L'Air

Géant Jones

Présentation Des Musiciens

Irradié

Paris - New York/New York - Paris