album-4014

Sorti en 1992, Billy The Kid est le troisième album de Kat Onoma (le nom, en grec, signifie 'comme son nom l'indique'), groupe de rock français (à tendance expérimental/jazz) constitué de Rodolphe Burger (chant, guitare, basse), Guy Bix Bickel (trompette), Pascal Benoît (batterie, chant), Pierre Keyline (basse) et Philippe Lamiral Poirier (saxophone, guitare, basse). Sorti sous une pochette assez étrange (sur le boîtier CD, est directement incrusté le nom du groupe en jaune/vert, original), l'album, quasi-intégralement chanté en anglais à l'exception de deux titres, est long (trois bonus-tracks font passer le disque de 52 minutes pour ses 11 morceaux originaux à 71 minutes en tout sur le CD), et franchement remarquable. Un disque conceptuel sur la vie du hors-la-loi Billy The Kid, une des plus fameuses légendes de l'Ouest américain. Rodolphe Burger (qui, en 1998, collaborera avec Bashung pour la chanson Samuel Hall sur Fantaisie Militaire, et a aussi collaboré avec Higelin, notamment) signe des paroles remarquables, et musicalement, ce mélange d'expérimentations, de rock, de chanson et d'ambiances jazzy est une réussite. C'est probablement le sommet de ce groupe jugé élitiste (Burger est un intello, philosophe, le groupe a parfois adapté du Beckett, Shakespeare, livré des albums étranges et obscurs, complexes), réputation qui a quelque peu freiné leur succès commercial, mais pas leur succès critique. Séparé en 2004, le groupe est considéré comme un des plus cultes et des meilleurs du rock français, et est assez fortement influencé par le post-punk et, aussi, le Velvet Underground début de carrière.

100615162632145_60_000_apx_470_

Rodolphe Burger 

Billy The Kid est vraiment une réussite. Si les bonus-tracks (réédition Chrysalis de 1993, car l'album est sorti, à la base en 1992, sur le label FNAC Music) ne sont pas extraordinaires, les 11 titres de base, de The Radio à The Poplars, assurent à fond. Le Désert (une des plus grandes chansons de l'histoire du rock français, probable) et Memo sont en français, le reste est en anglais, et on notera, chose remarquable, une traduction en français des paroles des chansons (chose que je n'ai vue que très rarement dans un album français chanté en anglais : sur son dernier opus Lys & Love, Voulzy chante quelques chansons en anglais, et il traduit en français les paroles dans le livret, traduisant aussi en anglais les paroles des chansons francophones, mais mis à part cet exemple et Kat Onoma, je ne vois pas d'autres albums, à ma connaissance, dont les livret proposent ça). Le chant de Burger est remarquable, sa voix est instantanément reconnaissable et elle frappe fort, efficace. Les textes sont sensationnels (signés Jack Spicer pour la plupart), et musicalement, Billy The Kid est un voyage étonnant, déconcertant, mais inoubliable (Lady Of Guadalupe, Riverrun, Night Way, Will You Dance ?)

katono

Bref, ce disque de Kat Onoma est une incontestable réussite de rock français, un peu expérimental, assez sombre, et totalement bluffant. Un disque, hélas, assez difficile à dénicher de nos jours, il n'a, je crois, pas été réédité depuis des années. Je ne saurais suffisamment vous conseiller de vous pencher sur cet album et ce groupe, vraiment culte(s). Ce n'est pas le disque le plus aisé à écouter, mais rien que pour cette merveille qu'est Le Désert, il vous faut écouter l'album !

The Radio

Le Désert

The Gun

Will You Dance ?

Riverrun

The Trap

Lady Of Guadalupe

Memo

B. The K.

Night Way

The Poplars

Bonus-tracks :

The Heart

The Pain

The Radio (remix)