HFT10

A regarder la pochette, et si on la compare avec celle du précédent album d'Hubert-Félix Thiéfaine (le génial Dernières Balises (Avant Mutation) de 1981, qui marqua un tournant total dans sa carrière, nouveau look, nouveau style musical, nouveaux thèmes pour ses chansons...et sera un carton à sa sortie), c'est une évidence qui vient nous frapper en plein front : on est dans la continuité la plus totale. Même lettrage pour le nom du chanteur, même lettrage (en lettres type cristaux liquides) pour le titre de l'album, et encore une fois une photo, recto comme verso, montrant des mioches dans des postures tout sauf enfantines. La pochette du précédent opus montrait une petite fille fringuée en prostituée, en train de fumer, dans une ruelle glauque. Là, on a deux enfants d'environ 6/8 ans, un garçon et une fille, dans un terrain vague ou une cour d'usine, devant un grillage (au dos de pochette, au soleil couchant, ils sont près de la Seine, enfin j'imagine que la photo a été prise en banlieue parisienne, donc c'est certainement la Seine). Elle est en belle petite robe blanche, sans expression, en tout cas sans sourire. Lui est en marcel dégueulasse et déchiré, et il brandit, férocement, un tesson de bouteille, l'autre poing est serré, il semble menaçant, il protège sa soeur. Encore une fois, une pochette qui associe l'enfance avec ce qui ne va pas du tout avec l'enfance : la sordidité, la violence. Cet album de Thiéfaine, sorti en 1982, son cinquième album, sera encore une fois un gros succès commercial. Il est court (35 minutes, seulement 8 titres), mais parfois, on n'a pas besoin de plus, et HFT fera plus court encore. Il s'appelle  Soleil Cherche Futur

HFT11

L'album, autant le dire, n'est pas parfait : il se termine sur deux morceaux franchement moyens, surtout le premier cité, et qui viennent quelque peu foutre en l'air (j'exagère un peu, tout de même) la réussite, sinon, majeure de ce disque. Rock Joyeux est à Soleil Cherche Futur ce que C'Est Du Rock'n'Roll est au Nuit D'Amour de Lavilliers ou Bienvenue Sur Mon Boulevard et Délires Schizo-Maniaco-Psychotiques sont au Non Homologué de Goldman, une merde imbitable. L'album aurait totalement été meilleur sans cette chanson caricaturale et nulle. Quant à Solexine Et Ganja, qui achève le disque, elle n'est pas nulle, elle, vraiment pas, mais c'est tout de même la moins bonne ici (si on met de côté Rock Joyeux), de loin, et son final où on entend HFT et ses musikos répéter Ganja ! sans arrêt, sur fond musical cyclique, c'est assez usant. Même chiant. Si, si. Chiant. Mais si ces deux titres viennent gâcher l'ensemble (si seulement ils avaient été placés un sur chaque face, au moins, l'album aurait été un peu plus équilibré...), le reste de l'album défonce tout. Soleil Cherche Futur, qui poursuit l'aventure thiéfainienne dans le merveilleux monde du rock français, s'ouvre sur le morceau-titre qui, après une assez longue introduction qusiment silencieuse (déjà que le disque est court et qu'il se termine sur plus d'une minute inutile sur Solexine Et Ganja, mais si en plus, c'est pour le faire démarrer par une minute inutile et sans musique...enfin bon...), offre du très lourd. N'est-ce pas merveilleux de se sentir piégé ? Lorelei Sebasto Cha sera un tube, avec son ambiance langoureuse (les choeurs), sa guitare un peu latino, ses paroles assez sexuelles. Autoroutes Jeudi D'Automne (Mathématiques Souterraines N°2), comme son sous-titre l'indique, est la suite d'un morceau du précédent album, et est une pure merveille assez glauque parfois (les paroles), on y parle encore une fois de cul, et ce n'est pas Ad Orgasmum Aeternum, qui achève la face A, qui fera changer le thème de l'album. 

HFT12

La face B, inégale donc car se finissant (et finissant le disque) sur deux morceaux aussi mineurs que les personnages de la pochette, s'ouvre sur ce qui est certainement le morceau le plus connu de Thiéfaine : Les Dingues Et Les Paumés. On ne présente plus ce morceau qui parle de dingues et de paumés (noon ? siiii !), une longue progression sublime et envoûtante qui sera, avec Alligators 427, un des jalons d'HFT en live. Ce morceau était, avec le bien plus tardif La Ballade D'Abdallah Geronimo Cohen, un des rarissimes que je connaissais de Thiéfaine avant d'acheter mes premiers albums de lui. J'ai déjà dit ici récemment quels étaient les premiers, les trois premiers (achetés en même temps), mais Soleil Cherche Futur fut le quatrième. Et j'avais adoré dès la première écoute. L'album offre ensuite, et je m'arrêterai quasiment là vu que j'ai commencé par parler des deux derniers titres de l'album et que chaque face contient quatre titres, Exit To Chatagoune-Goune, qui parle encore une fois (c'est vraiment le thème qui revient le plus souvent ici sur le disque) de sexe, Je danse pour toi bébé, je bande pour toi ! C'est peut-être un chouïa moins percutant que les 5 précédents morceaux de l'album, mais c'est bien pour chipoter que je dis ça, le morceau est enlevé (les choeurs féminins sont géniaux) et est vraiment efficace. Au final, malgré une fin d'album franchement décevante, Soleil Cherche Futur est une réussite qui continue d'imposer HFT parmi les meilleurs artistes français de sa génération, même s'il n'aura jamais vraiment la reconnaissance des masses (un public de fans de plus en plus étendu, mais de rares passages TV ; après, il a rempli Bercy, en 1998, sans grande campagne de promotion, aussi, il faut le faire). Mais ses fans ne le lâcheront, dès lors, jamais, et l'année qui suivra Soleil Cherche Futur, il sortira son premier live, double (En Concert), remarquable. Mais peu de monde, alors, à l'époque, saura qu'il entre alors dans une de ses périodes les plus sombres, j'y reviens plus longuement demain...

Chronique complémentaire de Koamae :

Voici ce qui aurait pu être le sommet de HFT, s'il n'y avait pas eu Dernières Balises. Ce disque sorti en 1982, est l'album CULTISSIME de Thiéfaine. Un best-of à lui tout seul: citez-moi UN morceau de cet album qui ne soit pas un classique. Impossible. En 35 minutes, cet album est un joyau du pop-rock français, une sorte de Dernières Balises 2. D'ailleurs, la pochette se base sur le même thème: les enfants. Comme d'habitude, Claude Mairet fait ses prouesses musicales, et Tony Carbonare, déjà assez absent sur Dernières Balises, se fait très rarissime. C'est d'ailleurs le dernier album de HFT à avoir été enregistré avec certains membres de Machin, qui était déjà séparé. C'est une toute petite reformation, un peu comme quand Paul et George retravaillaient ensemble après la séparation des scarabées...

Le disque s'ouvre sur le titre éponyme Soleil Cherche Futur. Un énorme classique, froid, qui sonne parfois comme un arrière goût de cold-wave Stranglers/Cure. Donc un excellent morceau, vous vous en doutez bien. Ensuite vient le plus gros tube: Lorelei Sebasto Cha. Album maîtrisé par le sexe, et ce titre ne manque pas. Tout simplement un titre énorme, bluesy à souhait, on sent la griffe de Mairet à plein nez, et Thiéfaine nous offre ici l'un de ses plus grands titres, vraiment fantastique. Et l'excellent Autoroutes Jeudi D'Automne arrive. A ce fait, il était précisé sur le disque que Autoroutes Jeudi D'Automne était un "Mathématiques Souterraines 2": la partition de guitare sèche est la même, à un ton de différence. Néanmoins ce morceau est nettement plus abouti et recherché, bref, Mairetien, que Mathématiques Souterraines. Arrive ensuite deux morceaux parmi les plus grands de HFT; l'acoustique Ad Orgasmum Aeternum et le dantesque Les Dingues Et Les Paumés. On ne peut pas parler de ces deux titres tellement ils sont puissants. Il suffit d'écouter. Tout simplement.

S'en suit deux morceaux un peu décevants quand on sort de ce voyage: Exit To Chatagoune-Goune et Rock Joyeux. Le premier, ben il est plutôt sexuel (nan, c'est vrai???), et le second raconte une histoire d'amour à la con entre un rocker et sa groupie. Enfin, Solexine Et Ganja, classique parmi les classiques, termine ce chef d'oeuvre de HFT, complètement barré, mais aussi le plus abouti musicalement. Dernières Balises est meilleur, oui, mais de peu...

Une seule solution: écouter.

Pardon pour cette critique un peu courte, mais parfois, c'est suffisant.

FACE A

Soleil Cherche Futur

Lorelei Sebasto Cha

Autoroutes Jeudi D'Automne (Mathématiques Souterraines N°2)

Ad Orgasmum Aeternum

FACE B

Les Dingues Et Les Paumés

Exit To Chatagoune-Goune

Rock Joyeux

Solexine Et Ganja