lesinnocents438172

Revoilà les Innocents. Après avoir abordé, récemment, et à la suite de Koamae qui l'avait abordé ici avant moi, leur troisième album studio de 1995 (ce chef d'oeuvre qu'est Post-Partum), place, maintenant, à Fous A Lier, lequel, sorti en 1992, est leur deuxième album. Désolé pour le désordre ! Long de 51 minutes (en incorporant un titre de 1,20 minute, sans nom, situé, non crédité, en fin d'album), Fous A Lier est une très belle réussite de pop/rock française, de la part d'un groupe qui, comme Leslie Barsonsec (internaute/chroniqueur du blog) l'a récemment dit à leur sujet, fut victime d'une sorte de malentendu à l'époque : sous prétexte que leurs chansons sorties en singles étaient gaies, ensoleillées, passaient (et passent encore) beaucoup à la radio, on a considéré les Innocents comme de la variétoche, alors que c'est un groupe de pop/rock, tout simplement. Mais, oui, les Innocents, groupe constitué ici de JC Urbain (guitare, chant), JP Nataf (chant, guitare), Rico (basse) et Michael (batterie), et ce, dans l'ordre, de gauche à droite sur la pochette, les Innocents, donc, étaient nettement plus connus pour leurs quelques tubes (il y en à deux gros, ici) que pour leurs albums, qui, franchement, recèlent énormément de pépites méconnues.

Les_innocents_Fous_a_lier_back

Ce Fous A Lier, de tubes, en possède deux (je parle de vrais, gros tubes) : Un Homme Extraordinaire et L'Autre Finistère. On peut aussi citer la chanson-titre, Fous A Lier, mais, clairement, les deux autres sont encore plus célèbres, elles ont vampirisé les ondes FM françaises mainstream dans les années 90 et continuent de le faire (sur RTL 2, on entend une chanson du groupe environ une fois tous les deux/trois jours). L'Autre Finistère est une merveille à la Négresses Vertes en mode zen, un chanson vaguement alternative (pas mal d'accordéon, etc) et réellement sublime, interprétée par Nataf, mais Un Homme Extraordinaire, chantée par le même (la tête pensante du groupe, dans un sens), longue de 5,45 minutes et ouvrant le bal de l'album, est clairement la meilleure chanson du groupe. Une chanson sensationnelle, marquante, sur l'histoire des petites gens, des hommes et femmes sans envergure, sans prétention, mais qui ont le mérite d'exister. On se souviendra de ceux qui commettent un crime un jour, de tous ces chasseurs de primes, et puis, d'oublier la vie d'un homme extraordinaire... Rien que le refrain rend la chanson parfaite, et le moins que l'on puisse dire, c'est que faire démarrer un album par un tel sommet, c'est osé et dangereux (hélas, pas de clip sur le Net...). En effet, la suite n'est pas toujours du même niveau : Marie, Prends Ton Temps, Belladonna Mia et Les Remorques ne sont pas des chansons exceptionnelles (aucune, des 11 de l'album, n'est mauvaise, cependant). Mais Fous A Lier renferme quand même Confessions D'Un Vieux Serpent, En Tapant Du Poing, Je Vais A Bang-Bang, Le Paravent, autant de chansons qui, certes, ne sont pas aussi quintessentielles quel es trois tubes, mais rendent ce disque très réussi, pas autant que Post-Partum, mais au moins autant que Les Innocents (1999), leur ultime album, un disque assez méconnu par ailleurs et que j'aborderai ici very soon.

hqdefault

Bref, ce disque est, sans être un essentiel de la scène pop/rock française, un disque très réussi, vraiment très, très réussi, et au capital sympathie très élevé. Ce groupe, beaucoup trop connu pour ses tubes (l'album suivant contiendra leur plus gros, Colore) et pas assez pour ses albums, qui se sont quand même très bien vendus (celui-ci et le suivant, rapport aux tubes évidemment), ce groupe, donc, est probablement un des plus attachants et compétents que la France a connue dans les années 90. Avec, dans un tout autre registre évidemment, Noir Désir et Kat Onoma. A écouter !!

Un Homme Extraordinaire

Je Vais A Bang-Bang

L'Autre Finistère

Mon Dernier Soldat (Toi Mon Roi)

Confessions D'Un Vieux Serpent

Belladonna Mia

Fous A Lier

Le Paravent

Les Remorques

En Tapant Du Poing

Marie, Prends Ton Temps

[Sans titre]