Pour moi, la seule chanson sauvable du merdier Emotional Rescue (1980) dans lequel se sont fourrés les Stones : Dance (Pt 1), pourtant pas extraordinaire.