114419172

Deuxième album de Starshooter, Mode date de 1979. Après un premier opus (éponyme, 1978) féroce, ce deuxième album, sorti sous une pochette amusante montrant le groupe et des nanas, en tenues flashy, caricatures de caricatures de figures de la mode de l'époque, ce deuxième album, donc, a déçu, fortement déçu les fans. Starshooter, après tout, était un groupe punk, mené par le charismatique chanteur Kent (pas besoin de dire où il se trouve sur la pochette, c'est clairement indiqué !), qui a depuis une carrière solo assez discrète, mais apparemment très réussie. Le premier album était un brûlot punk à la Clash/Sex Pistols/Saints/Heartbreakers. Mais ce deuxième opus, Mode (déjà, le titre et la pochette sont provocateurs, tout comme l'annonce sur la pochette, Cette année, la jeunesse sera intelligente et sexy !, qui fait penser à une accroche de 'une' de magazine mode à la Cosmopolitan), n'est, lui plus vraiment punk, mais plutôt du rock classique, avec quelques accents punkisants par ci par là. Ce qui explique la présence du tag 'punk-rock, mais aussi que je classe ce disque en 'chanson/rock français' plutôt qu'en 'punk-rock' international.

14504521

Mode n'est pas un disque grandiose, loin de là, mais c'est tout de même assez sympathique. Kent chante assez bien, même si j'ai mis du temps à me faire à sa voix (surtout qu'il en fait parfois un petit peu trop...). On a, sur ce disque court (34 minutes ; le CD, désormais pas évident à trouver, rajoute un bonus-track, Gabrielle, en final, chanson assez moyenne faisant passer le tout à 38 minutes), la chanson la plus longue du groupe, Ma Vie C'Est Du Cinéma, qui ouvrait la face B avec 6,15 minutes, quasiment progressif par rappot aux durées sobres (3 minutes, 3,30 minutes, ce genre) des 9 autres morceaux. Ce morceau est hélas un peu trop long (justement), Starshooter est plus convaincant, ici, avec Week-End, La Nouvelle Vague, Fille A La Mode ou Mon Speed C'Est L'Amour. Mode est moins marquant que le premier album, on n'a pas, ici, de morceaux aussi tétanisants que 35-Tonnes, mais c'est quand même bien sympathique.

Mode

Pochette : recto et verso 

Je conseillerais ce disque aux amateurs de rock français, mais pas aux fans du groupe et de punk-rock (français ou pas). Mode est en effet tout sauf punk, malgré que Starshooter était un groupe de ce mouvement. Sous sa pochette assez rigolarde (le sourire de Kent, l'air de dire hé hé, bien baisés, les mecs !, un petit sourire limite sadique pour ceux qui pensaient trouver en ce deuxième opus des Tireurs d'Etoile un disque aussi punk que le premier), Mode est un album sympa comme tout, mais au final pas génial ; pas un ratage du tout (même si Fais Pas Gaffe, Congas Et Maracas et le bonus-track CD Gabrielle ne valent pas tripette), mais une déception, une frustration pour les fans, et ça peut se comprendre. Même si c'était à la fois provocateur et courageux, osé, pour le groupe, de sortir un tel disque. Ou bien ils sentaient que le punk, c'était fini, et qu'il fallait passer à autre chose (après tout, que ce soit en France ou ailleurs, pas mal de groupes pop ou new-wave venaient du punk : Simple Minds, Police, Public Image Limited, Lili Drop, Marquis De Sade...). Mais ce fut mal accueilli, et aujourd'hui encore, malgré qu'il ait été abordé dans un récent livre sur le rock français comme faisant partie des 123 disques essentiels de la période 1961/2009 (ce qui me semble un peu exagéré, d'ailleurs), malgré cela, Mode est considéré comme le ratage de Starshooter. A vous de voir. Pour moi, ce n'est ni un ratage, ni une réussite, mais juste un bon petit disque.

FACE A

La Nouvelle Vague

Fille A La Mode

Radio-Paradis

Fais Pas Gaffe

Starlette

FACE B

Ma Vie C'Est Du Cinéma

Loukoum Scandale

Week-End

Congas Et Maracas

Mon Speed C'Est L'Amour