La discographie des Buckley père et fils!

Tim Buckley:

 

url-4Tim buckley (1966): premier album de Tim, et un très bon album! Contenant de très belles chansons ( Song Slowly Song, Grief In My Soul), il est conseillé pour les néophytes de commencer avec cet album. À noter qu'en cd on le trouve souvent couplé à l'album suivant.

images-1Goodbye And Hello (1968): Un chef d'oeuvre! Contenant des chansons contant parmis ses plus belles, (I Never Asked To Be Your Mountain, No Man Can't Find The War), Cet album qui fut comparé au Sergeant Pepper's des Beatles est un de ses plus grands sommets, et mon album préféré de l'artiste!

images-3Happy Sad (1969): Changement de style pour cet album, après la pop-folk psychédélique de goodbye and hello on passe maintenant à la folk teintée de jazz. Là encore je n'ai rien à dire c'est un sommet, et  la pochette semble l'exact opposé à celle de l'album précédent.

images-4Blue Afternoon (1970): Petite baissse de niveau par rapports aux deux albums précédents mais rien de grave, car cet album, introuvable en CD, est absolument magnifique, et c'est son album "triste" car il contient des chansons vraiment mélancoliques ( Happy Time, Café).  La pochette en revanche est sans doute la plus belle de toute sa carière, et là encore elle est plutôt contradictoire par rapport au contenu qui n'est pas vraiment ensoleillé...

images-7Lorca (1970): Là ce n'est plus du jazz c'est du Free-jazz et même de la musique expérimentale! Très difficile d'accès (Lorca est vraiment un morceau de malade, non pardon de MALADE) cette album est à déconseiller au néophytes, comme le suivant car trop complexe. Mais une fois apprivoisé il se révèle être un excellent disque!

images-9Starsailor (1970): Son deuxième album à tendance expérimental et son sommet dans ce style musical! Lui aussi assez barge et difficile d'accès, il contient des chansons magnifiques une fois apprivoisé (Song To The Siren, Moulin Rouge). En revanche lui aussi est introuvable en CD...

images-8Greeting from LA (1972): Après deux albums expérimentaux, Buckley senior passe avec cet album au funk et livre un de ses albums les plus accessibles. Contenant de vrais trésors, (Sweet Surrender mon dieu!), c'est le dernier chef d'oeuvre de Tim Buckley et même son dernier bon disque.

images-2Sefronia (1973): J'adore Dolphins et les deux parties de Sefronia mais tout le reste est mauvais. Et puis cette pochette franchement, ce regard de Tim est insupportable...                                                                                                                                                            

P.S.: Si la pochette vous donnes la nausée les toilettes sont au fond du couloir, entre Flash Gordon de Queen et Lulu de Lou Reed...

images-5Look At The Fool (1974): Son dernier album et son plus mauvais aussi malheureusement. Rien à sauver de ce naufrage, sauf à la rigueur la pochette assez réussi je trouve... Mais c'est vraiment tout ce qu'on peut sauver.

51YfD0kJGmLDream letter- Live In London 1968 (1990):Vous vous souvenez de ma chronique de cet album? Et bien je crois que je n'ai rien à ajouter à part que c'est THE SOMMET INTERSIDERAL de Tim buckley et que c'est aussi probablement et malheureusement un de ses disques les mons connus.

 

Et maintenant le fils:

images-10Live At Sin-é (1992): un ep live capté au Sin-é. De bonnes chansons et un Jeff Buckley en pleine forme, ce disque ce révèle être un bon petit complément à Grace...

url-3Grace (1994): Unique album studio sorti du vivant de Jeff Buckley et c'est un chef d'oeuvre! Des chansons magnifiques (Grace, Mojo Pin, Hallelujah), des musiciens en grande forme et un Jeff Buckley au sommet, ce disque est un des meilleurs du rock des années 90 et même du rock tout cours!

images-11Sketches For My Sweetheart the Drunk (1998): Un album posthume sorti un an après la mort de jeff Buckley. Pas aussi immense que Grace mais quand même très bon, ce disque contient des chansons inédites et des démos interessantes. À noter que c'est Tom verlaine qui a produit l'album...