T1

Au début de mon adolescence, un jour, en bibliothèque (on dit médiathèque maintenant, mais à l'époque, bibliothèque convenait parfaitement), je fouille dans les bacs à CDs, car cette bibliothèque en proposait en location, et au rayon T, onglet Toto, je tombe sur cette pochette. A la base, je cherchais l'album avec Africa, chanson que j'adorais (c'est toujours le cas), et je ne possédais aucun album de Toto, je ne connaissais que leurs hits, et encore pas tous. L'album avec Africa, c'est Toto IV, de 1982, mais je l'ignorais, et comme l'album en question n'était pas disponible, je n'ai trouvé aucun album avec Africa dessus. Mais je suis tombé sur celui-ci, avec une autre chansons que je connaissais et adorais d'eux, Stranger In Town. Autant prendre celui-là, on verra bien, même si la pochette ne me semblait pas très engageante (reconnaissons qu'elle n'est pas des plus belles ; épurées, à la limite de l'abstrait, mais on peut faire mieux). Isolation est sorti en 1984 et est le cinquième album de Toto (il fait suite à Toto IV qui, lui, son titre l'affirme, est leur quatrième album). Comme je l'ai dit, je ne connaissais pas grand chose au groupe, sauf quelques hits (Hold The Line, Pamela, Stop Loving You, Africa, Rosanna, Don't Chain My Heart...). Isolation fut ma porte d'entrée. C'est en partie pour ça que je défendrai toujours ardemment cet album, couteau de dinette en main face à une mitraillette le cas échéant. Ce disque, je sais bien qu'il ne fait pas partie des sommets du rock, et qu'il ne s'agit même probablement pas d'un des sommets de Toto, en tout cas, pas de leur sommet, mais je m'en fous comme de ma première entrecôte/frites, je l'adore, point barre à la ligne. 

T2

On a tous un, ou des, album(s) que l'on défendra et adorera toujours, contre vents et marées. Isolation en est un pour moi, et fut le premier. C'est un disque sorti en une des pires années du rock, 1984, et c'est le seul et unique album du groupe avec, au chant (sur 7 des 10 titres), un certain Fergie Frederiksen. Mort en 2014, ce mec, blondinet au look un peu Rod Stewart de la même époque, est un produit du rock AOR et hard-FM, qui est arrivé dans le groupe en 1983 pour remplacer Bobby Kimball, le chanteur principal d'origine (je dis 'principal' parce que le guitariste Steve Lukather et le claviériste David Paich chantent aussi, depuis le début). La tâche était rude. Certains fans diraient 'impossible'. Fergie ne fera qu'un disque et une tournée avec Toto avant de partir en 1985, remplacé ensuite par Joseph Williams (notamment). Isolation marque sinon l'arrivée d'un autre membre : Mike Porcaro, à la basse, remplaçant de David Hungate. Mike Porcaro, frangin du claviériste Steve et du batteur Jeff. Des trois frangins, Steve est le seul encore de ce monde, hélas pour ses frangins. Bon, sinon, Isolation est un album qui détonne par rapport aux précédents, très pop/rock. Ce cru 1984 est marqué par l'arrivée de Fergie, et est très hard-FM/AOR, le seul album de ce genre pour le groupe (Kingdom Of Desire, en 1991, sera très rock dur, bluesy, mais c'est encore un peu différent). On y trouve un tube, Stranger In Town, excellente chanson qui, malgré le nouveau chanteur au sein du groupe, est une des 3 de l'album qu'il ne chante pas. C'est en effet Paich qui l'interprète. Bon, on entend cependant bien la voix aiguë, un peu stridente, et très énergique de Fergie dans le final (You better watch out, yeaaaahhh) ceci dit. Mais c'est un fait : des quatre singles, seul Endless (sorti uniquement en Angleterre en single) est interprété par Fergie. Ce qui peut en dire long sur la confiance que le groupe ou son management portait en son nouveau frontman. On ne s'étonnera donc pas que Fergie n'ait fait qu'un album avec Toto.

T3

Paich, Jeff, Lukather, Fergie, Mike, Steve

Pourtant, franchement, il s'en sort à merveille dans son registre. Les détracteurs diront sans doute que toutes les chansons se ressemblent. Vous voulez vraiment savoir ce que je pense d'une pareille opinion ? Non, n'est-ce pas ? Je ne voudrais, de toute façon, pas paraître vulgaire, donc je me tais. Fergie est (était) un excellent chanteur dans son genre, son registre vocal est il est vrai un peu limité (il gueule pas mal, aucune chanson calme n'est interprété par ses soins ; en ballade, on a How Does It Feel, sorti en single, mais interprétée par Lukather, et le très pop Holyanna, de Paich, sorti aussi en single, clairement le morceau qui m'a toujours le moins bien branché ici, d'ailleurs, mais ce n'est pas une mauvaise chanson), mais il assure, justement, dans son registre. Carmen, qui ouvre le disque (interprété avec Paich), aurait mérité un single, Lion, très rentre-dedans (cette intro !) aussi. Plus qu'Endless, sorti en single en Angleterre donc, et qui, tout en étant une excellente chanson, n'était peut-être pas le meilleur choix. Isolation ou Angel Don't Cry aurait été préférables. Il n'y à à la rigueur que sur Change Of Heart que l'on peut sentir une certaine fêlure dans la formule, en chipotant un peu, c'est un peu forcé ici. Et puis, il est vrai que si l'album est très rock (guitares efficaces), on a aussi pas mal de synthétiseurs. Pas forcément mal utilisés, mais forcément, ça fait un peu dater l'album. Bon, je ne cesserai jamais de l'adorer, Isolation, il m'accompagne depuis que j'ai 12 ans environ, donc je ne le casse pas, je ne le casserai jamais. Vraiment, jamais. Je sais juste qu'il n'est pas parfait, et je comprends parfaitement qu'on n'accroche pas, et je sais pertinemment que les deux premiers opus du groupe sont supérieurs (Hydra est sans doute leur sommet), mais rien n'y fait : Isolation, je le défendrai toujours, bec et ongles, il sera toujours extrêmement important pour moi. Je n'ai en fait plus besoin de l'écouter, tellement ce fut le cas (je l'ai acheté en CD après l'avoir emprunté pour la deuxième fois en trois mois, je savais déjà que l'album m'accompagnerait longtemps, alors autant l'avoir vraiment à soi), même si je le fais encore, régulièrement. Comme hier. Comme, sans doute, prochainement.

FACE A

Carmen

Lion

Stranger In Town

Angel Don't Cry

How Does It Feel

FACE B

Endless

Isolation

Mr. Friendly

Change Of Heart

Holyanna