Attention les oreilles, c'est court, mais cinglé, limite terrifiant : The Healing Festival, un des morceaux les plus réussis et barges du grandiose Starsailor de Tim Buckley, qu'il faut à tout prix ressortir en CD (heureusement, on le trouve facilement en vinyle neuf sur la toile)... Morceau très space, mais franchement immense, comme l'album.