Et c'est au tour du terriblement long (11 minutes, morceau studio le plus long du groupe et le premier, à l'époque, à atteindre la dizaine de minutes) In My Time Of Dying, blues terminal assez efficace, mis trop long et répétitif, probablement le maillon faible de Physical Graffiti tout compte fait, car définitivement trop long et surchargé, le groupe en a trop fait. Mais il y à quand même de très bonnes choses dedans, c'est  tout sauf nul ! Cette chanson date des sessions de l'album (1974), et Plant refusera de la chanter dès 1977, prétextant qu'elle porte malheur (il faut dire que dès 1975, les pires emmerdes arriveront au groupe : accident de bagnole de Plant, excès divers, baisse des ventes, arrivée du punk qui rend totalement poussiéreux les anciens groupes, dénigrement du grand public, et surtout, surtout, en 1977, mort du fils de Plant... ; et la mort du batteur, Bonham, en 1980...) ! Bref, la chanson sans doute 'en trop' sur l'album, mais on ne saurait imaginer l'album sans elle, en même temps ; paradoxal, non ?