On continue dans la lancée, avec des morceaux de Physical Graffiti de Led Zeppelin (mon intention ? Les aborder tous en clip, en sachant que deux d'entre eux avaient déjà été abordés en clip il y à longtemps, Kashmir et Ten Years Gone). Et c'est au tour de Custard Pie, morceau datant des sessions de l'album (1974, donc), et qui ouvre l'album sur une note très efficace. Pas le sommet de l'album (de plus, la basse de John Paul Jones est quasi inaudible, dommage), mais un très bon petit titre pour ouvrir l'album !