La plus longue chanson du deuxième album (le grandiose Tyranny And Mutation de 1973) de Blue Öyster Cult : 7 Screaming Diz-Busters, avec ses multiples et courts soli (basse, batterie, claviers, guitare), son mantra final Lucifer the Light, son ambiance glauque et ésotérique... Une bombe absolue de 7 minutes !