T-Rex--Tyrannosaurus-Rex-Zinc-Alloy--The-H-514618

Neuvième album de T-Rex, crédité d'ailleurs à Marc Bolan & T-Rex (Bolan, chant, guitare, composition, est le leader du groupe), Zinc Alloy AndThe Hidden Riders Of Tomorrow Or A Creamed Cage In August (putain, le titre ! Entre ça et les titres parfois longs des morceaux, ça fait du monde sur les labels de face du vinyle !) est sorti en 1974. Le titre de l'album est probablement une allusion plus ou moins caustique de Bolan vers le The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars sorti par Bowie deux ans plus tôt, mais l'Histoire aura retenu Bowie et pas T-Rex sur ce coup-là (et pas mal d'autres, soyons francs). Produit par Tony Visconti, cet album fait suite à trois remarquables albums (Electric Warrior, The Slider, Tanx), et n'est hélas pas aussi remarquable, loin de là. Long de 46 minutes pour 14 titres (album plus généreux que Tanx de ce côté-là), Zinc Alloy And The Hidden Riders Of Tomorrow est un disque assez inégal, imprégné de soul par moments, et sur lequel la sauce ne prend que par intermittence. Je dois dire que j'aime beaucoup ce disque mal-aimé et très peu connu, malgré qu'il fasse partie des moins remarquables du groupe (il est cependant meilleur que le suivant, Bolan's Zip Gun). A noter, en 1974, la même année que cet album donc, sortira, aux USA uniquement, Light Of Love, un disque de T-Rex constitué en partie de morceaux de Zinc Alloy... (Teenage Dream, Explosive Mouth, Venus Loon), et en grande partie de morceaux de l'album suivant, Bolan's Zip Gun. Album américain peu connu (que je n'aborderai pas ici, d'ailleurs, et pour une bonne raison : vu que j'aborderai Bolan's Zip Gun et que j'aborde Zinc Alloy..., et que Light Of Love est constitué de morceaux des deux albums, ça ferait redondant) et apparemment pas crucial. Il n'est d'ailleurs sorti qu'aux USA, ce Light Of Love !

zap_bolan

Mais revenons à Zinc Alloy And The Hidden Riders Of Tomorrow. T-Rex est alors constitué de Bolan, de Steve Currie (basse), Mickey Finn (percussions, congas), Gloria Jones, petite amie de Bolan (clavinet), Davey Lutton (batterie). L'album, bien que simple, est sorti à la base, en vinyle, sous une pochette triple (comme, par exemple, Tommy des Who ou Going For The One de Yes), ce qui a du coûter de l'argent ; je dis ça, car de l'argent, cet album n'en a pas récolté beaucoup, ayant été un bide à sa sortie. Il faut dire que ce croisement entre glam, rock pur et soul/r'n'b est assez étrange. Tout comme les titres de pas mal des morceaux, voir les derniers, sur la face B ! Dans l'ensemble, cet album est décevant, moins que le suivant, certes, mais tout de même, si on le compare aux précédents, on n'est pas au même niveau. On sent que Bolan commence un peu à perdre pied, son obsession de conquérir le marché américain (ce qu'il n'arrivera quasiment jamais à atteindre, à quelques singles exceptés comme Get It On en 1971, rebaptisé là-bas Bang A Gong (Get It On) car le titre existait déjà) et d'expérimenter de nouvelles sonorités font que le groupe commence à sérieusement chuter dans les charts anglais.

323e0c1bdb910405d11acd237c14f3cb

Bon, ce disque contient quand même de très bonnes chansons, comme Teenage Dream, Venus Loon, Sound Pit, Painless Persuasion Vs. The Meathawk Immaculate (ce titre !) ou Galaxy, mais dans l'ensemble, il est vrai, Zinc Alloy And The Hidden Riders Of Tomorrow Or A Creamed Cage In August déçoit, est inégal, trop long (46 minutes). J'aime quand même beaucoup ce disque foutraque et mal-aimé, car il a un petit quelque chose d'attachant, je ne sais pas trop quoi, mais comme Mind Games de Lennon, il me plaît pour son côté mal-aimé et un peu expédié et mal fagotté. Mais, ce qui est sûr, c'est que si T-Rex fera moins bien encore (l'album suivant), il a surtout fait mieux, et fera, aussi, mieux.

FACE A

Venus Loon

Sound Pit

Explosive Mouth

Galaxy

Change

Nameless Wildness

Teenage Dream

FACE B

Liquid Gang

Carsmile Smith & The Old One

You've Got To Jive To Stay Alive

Interstellar Soul

Painless Persuasion Vs. The Meathawk Immaculate

The Avengers (Superbad)

The Leopards Featuring Gardenia  And The Mighty Slug