05 novembre 2011

"Mystery Achievement" - Pretenders

Voici la plus grande chanson des Pretenders, issue de leur premier album éponyme de 1980 (une tuerie : chanson et album) : Mystery Achievement. Elle achève, justement, l'album (une des meilleures conclusions d'album que je connaisse) !
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 novembre 2011

"Love Me, Please Love Me" - Michel Polnareff

Oui, je sais, j'aurais du aborder cet album avant d'aborder les deux autres albums de Polnareff récemment abordés sur le blog, ne serait-ce que pour la continuité et la chronologie. Mais, hey, l'essentiel n'est-il pas que je l'aborde, au bout du compte ? Cet album est assez important, et date de 1966. Sans vrai titre, il a depuis été rebaptisé Love Me, Please Love Me, en référence à la plus célèbre (enfin, une des plus célèbres, car des chansons connues, sur ce disque, il y en à quatre !) de ses chansons. Sinon, l'album s'appelle... [Lire la suite]
05 novembre 2011

"Fernande" - Georges Brassens

Georges Brassens, à nouveau. Et pas n'importe quel album, encore une fois : celui-ci date de 1972 et est unanimement considéré comme un de ses plus grands opus, une oeuvre majeure du moustachu de Sète. C'est son treizième album, et son avant-dernier, et il ne possède aucun titre. Comme d'habitude pour les albums de ce genre (sans titre), on utilise la première chanson, ou la plus connue et représentative (qui est, de toute façon, bien souvent la première chanson aussi !) pour le baptiser : dans ce cas, c'est Fernande, fameuse... [Lire la suite]
05 novembre 2011

"Fame A La Mode" - Michel Polnareff

Dans la série, rhôô, Michel, tu nous déçois, là, voici le tome 1. Car si Polnarêve, sorti en 1974, est un disque un peu inégal, il n'est pas totalement décevant non plus, il reste vraiment écoutable. Un an plus tard, Polnareff, exilé fiscal volontaire aux USA, sort son nouvel album, qui s'appelle Fame A La Mode. Ce disque sorti sous une pochette représentative de son époque (des casques audio comme celui de la pochette - j'en ai un, d'ailleurs, identique - sont bien 70's dans l'âme) est une première pour Polnareff, pour deux... [Lire la suite]