nirvana_-_from_the_muddy_banks_of_the_wishkah_-_front

Sorti en 1996, soit deux ans après le suicide de Kurt Cobain, From The Muddy Banks Of The Wishkah est le deuxième album live de Nirvana, et leur premier live électrique. Il est constitué de morceaux enregistrés en live entre 1989 et 1993. D'une durée de 54 minutes pour 17 titres, From The Muddy Banks Of The Wishkah ('des rives boueuses de la Wishkah') est une compilation live, donc, plus qu'un vrai live (pas comme l'admirable MTV Unplugged In New York de 1994, qui offrait la performance acoustique de Nirvana et pas un mélange de plusieurs shows). Le groupe (Cobain, Novoselic, Grohl) est entouré de Pat Smear à la guitare rythmique sur certains titres, aux choeurs sur d'autres. Chad Channing joue de la batterie sur Polly et Breed (il fut le premier batteur du groupe, et ces deux morceaux datent d'un concert de 1989 ; elles se retrouveront deux ans plus tard sur Nevermind, comme on sait). L'album est produit par Shauna O'Brien et Diane Stata, et est, dans l'ensemble, assez moyen.  

punkspirit_Nirvana

Je n'ai, de toute façon, jamais aimé Nirvana, que je trouve surestimé, excepté In Utero et le live acoustique cité plus haut. Au sujet de In Utero (1993, leur dernier opus avant la mort de Kurt), on a ici quatre morceaux de cet album : Scentless Apprentice, Tourette's (accompagné d'une blagounette de Krist Novoselic, encourageant les gens à enregistrer le morceau en bootleg), Heart-Shaped Box et Milk It. Nevermind est représenté via Polly, Drain You, Lithium, Breed et le grandiose (je le reconnais) Smells Like Teen Spirit. Leur premier album, Bleach, est représenté via Blew, School et Negative Creep. Sliver, Been A Son, Aneurysm, viennent de la compilation Incesticide de 1992. Spank Thru, je ne sais pas d'où ça vient, et Intro n'est qu'une intro de 50 secondes. Voilà pour d'où viennent les titres. Sinon, dans l'ensemble, je dois dire que c'est assez décevant, ce live. Il y à de bons moments (Heart-Shaped Box, Scentless Apprentice, Polly, Smells Like Teen Spirit, School), mais dans l'ensemble, le groupe, qui offre ici des extraits de concerts de Rome, Londres, Seattle, Los Angeles, Springfield (Massachusetts), Amsterdam, Reading (Festival de Reading, Angleterre) et Del Mar Fairgrounds (Californie), le groupe, donc, n'est pas aussi convaincant qu'en acoustique. C'est bourrin, sans âme. Bruyant. A l'image du cacophonique Tourette's, qui est d'ailleurs voulu comme tel (cacophonique).

Nirvana---Seasons-In-The-Sun

54 minutes de Nirvana électrique et bourrin, voilà ce qu'est ce From The Muddy Banks Of The Wishkah très décevant et que je n'ai jamais aimé. Si on rajoute au fait que pas mal de morceaux me laissent indifférents (les morceaux de Bleach, d'Incesticide) et que le son est assez boueux par moments (marrant, car le titre de l'album fait allusion à des rives boueuses), franchement, je dois dire que le trouve cette compilation live posthume assez dispensable. Sauf pour les fans absolus du groupe, et je n'en suis pas un du tout (je n'ai pas acheté ce live, mais emprunté à une médiathèque) !

Intro

School

Drain You

Aneurysm

Smells Like Teen Spirit

Been A Son

Lithium

Sliver

Spank Thru

Scentless Apprentice

Heart-Shaped Box

Milk It

Negative Creep

Polly

Breed

Tourette's

Blew