Les_Bourgeois_Album

Et c'est reparti pour un petit tour avec le grand Jacques. Et pas avec n'importe quel album, attention, mais cet album sorti en 1962, intitulé du nom de sa première chanson : Les Bourgeois. Mais comme quasiment tous les albums de Brel, il n'y à pas de vrai nom, sur ce disque appelé aussi Brel 1962. Et sur la pochette, mis à part la bonne bouille de Brel, souriant timidement l'air de dire à l'auditeur/acheteur hé oui, c'est bien moi qui suis derrière tout ça, comme quoi..., la pochette, donc, au recto, n'a rien, aucune inscription. L'album dure 46 minutes en CD, il y à, on s'en doute, des bonus-tracks (l'album original était constitué de 12 titres, il y en à 14 sur le CD : les deux derniers sont des rajouts, Il Neige Sur Liège et Pourquoi Faut-Il Que Les Hommes S'Ennuient). Mais avant d'être un album long-format de 12 titres pour environ une quarantaine de minutes, l'album sortira sans doute (je n'en suis pas sûr) dans un format plus sobre, plus court, les albums de l'époque, à la fois 33- et 45-tours, avec probablement moins de titres. Mais n'étant pas sûr, le tracklisting plus bas est celui de la  version 12-titres (plus les deux bonus précisés plus bas) !

jacques%20brel

Mythique, cet album de 1962. Car Les Bourgeois ne contient pas que sa monumentale et hilarante chanson-titre, dans laquelle Brel écorche la bourgeoisie (Les bourgeois, c'est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient bête/Les bourgeois, c'est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient...), et qui s'impose comme une de ses plus connues et réussies. Non, l'album offre pas moins de six grands classiques absolus de Brel (et je ne parle que des plus connues, des plus évidentes) : Les Bourgeois, donc, mais aussi Les Paumés Du Petit Matin, Rosa, Madeleine, Bruxelles et Le Plat Pays. Que dire, après avoir cité des six chansons immortelles ? Bruxelles est une déclaration d'amour touchante et entraînante sur la fameuse ville (C'était au temps ou Bruxelles chantait, c'était au temps du cinéma muet). Madeleine (Ce soir, j'attends Madeleine...) est également immortelle, et que dire de ce Plat Pays, avec cette mer du Nord pour dernier terrain vague ? Touchant, culte, monumental, une des chansons les plus intenses, parfaites, de Brel.

Jacques_Brel

Le reste de l'album...n'est pas en reste ! Une Île est excellente, Le Caporal Casse-Pompon est hilarante, Chanson Sans Paroles et un peu moins, mais c'est la chanson la moins marquante de l'album, en même temps. Les deux bonus-tracks valent bien le coup, surtout Il Neige Sur Liège, et on notera aussi, au rayon de belles chansons méconnues, La Statue et Zangra. Les Biches, elle, est un peu plus connue. Dans l'ensemble, on tient, avec Les Bourgeois, un des classiques de Brel, un de ses cinq meilleurs albums avec Ces Gens-Là (en premier), Les Marquises (en deuxième), J'Arrive (troisième) et Brel 1967 (cinquième). Un album immense, grandiose, que tout amateur de chanson française (enfin, francophone, Brel étant belge) et de Brel se doit d'avoir chez lui. Vraiment sensationnel !

FACE A

Les Bourgeois

Les Paumés Du Petit Matin

Le Plat Pays

Zangra

Une Île

Madeleine

FACE B

Bruxelles

Chanson Sans Paroles

Les Biches

Le Caporal Casse Pompon

La Statue

Rosa

Bonus-tracks CD

Il Neige Sur Liège

Pourquoi Faut-Il Que Les Hommes S'Ennuient