3

Quatrième album studio de R.E.M., Lifes Rich Pageant est sorti en 1986. Son titre vient d'une réplique de Peter Sellers dans le film Quand L'Inspecteur S'Emmêle de Blake Edwards (le deuxième volet de la remarquable saga de La Panthère Rose), dans lequel, après s'être relevé d'une gigantesque flaque d'eau, il répond, à son interlocuteur lui demandant de se changer pour éviter la pneumonie, Oui, je devrais probablement faire ce que vous me dites ; mais ça fait partie des choses enrichissantes de la vie, non ? (le titre, donc, signifie, en français 'les choses enrichissantes de la vie'). Il y à une petite erreur dans le titre, il manque une apostrophe entre 'Life' et le 'S', mais ça importe peu. L'album, court (38 minutes), est divisé en deux faces (normal, il est sorti en vinyle à la base !), mais ces deux faces, comme pour Green en 1988, sont titrées : "Dinner Side" et "Supper Side", respectivement pour les faces A et B. Niveau line-up, aucun changement (Stipe, Berry, Buck, Mills), et l'album, enregistré dans l'Indiana à Bloomington, est produit par Don Gehman, qui produisait notamment John Cougar Mellencamp.

obj

A noter, petite anecdote à la con, que sur la pochette vinyle initiale, il y avait une erreur dans le tracklisting : non seulement deux titres (Underneath The Bunker et Superman) n'étaient pas crédités, mais l'ordre des morceaux crédités était erroné, sauf pour le premier et le dernier (enfin, avant-dernier) ! Ce qui a été réparé depuis. A noter, autre anecdote, la pochette, pas la plus belle (ni la pire : dans ce genre, Up, Monster et Reveal vont loin !), qui représente le batteur du groupe, Bill Berry (maquillé) et, en bas, des bisons. Si on prend le nom anglais de bison (buffalo) et le prénom du batteur, on a Buffalo Bill ! Mais place à l'album en tant que tel, suffit les anecdotes. Lifes Rich Pageant est un album franchement grandiose, et c'est un non-fan de R.E.M. (mais quelqu'un qui, tout de même, apprécie vraiment la musique du groupe) qui le dit. Des 12 titres, si un ou deux (Underneath The Bunker, qui ne dure même pas 1,30 minute, et Swan Swan H.) ne sont pas grandioses, dans l'ensemble, on est en présence de grandes chansons : These Days, Hyena, Superman (une reprise d'une chanson d'un groupe des années 60, The Clique, chantée par Mills, qui sortira en single), Cuyahoga (qui fait référence à l'écologie, le titre étant aussi le nom d'une rivière de l'Ohio qui est souvent polluée, et qui a même pris feu plusieurs fois) ou bien encore Fall On Me, qui sortira en single et est une des préférées du chanteur (et aussi une chanson écologique).

rempic

Plus rock et énergique que le précédent opus (Fables Of The Reconstruction), Lifes Rich Pageant sera l'avant-dernier opus studio du groupe chez I.R.S. (en 1987, ils sortiront une compilation de raretés et Document, avant de passer chez Warner, où ils resteront jusqu'à la séparation de cette année). Le succès commence lentement à gagner du terrain, même s'il faudra vraiment l'arrivée chez la grosse major Warner pour tout déclencher. Mais au final, Lifes Rich Pageant est un album aussi réussi que Murmur (le premier) et plus réussi que les deux qui ont suivi Murmur, meilleur aussi que Document et Green. Et que la majorité des albums suivants, excepté ceux de 1991/92. Un des 5 plus grands opus de R.E.M., tout simplement, un disque essentiel pour tout amateur de rock alternatif et de rock tout court. Remarquable !

FACE A (Dinner Side)

Begin The Begin

These Days

Fall On Me

Cuyahoga

Hyena

Underneath The Bunker

FACE B (Supper Side)

The Flowers Of Guatemala

I Believe

What If We Give It Away ?

Just A Touch

Swan Swan H.

Superman