thin-lizzy-renegade

En 1981, Thin Lizzy sort son 11ème album studio. L'album sort sous une pochette assez belle représentant une hallebarde ornée d'un drapeau rouge et étoilé. On sent un album révolutionnaire, surtout après le ratage Chinatown (1980)...las ! Renegade, car c'est son titre, est encore une fois un mauvais cru de la bande à Phil Lynott (chant, basse) et Scott Gorham (guitare). Premier album du groupe pour lequel le claviériste Darren Wharton est officiellement membre (mais il n'apparait pas sur la photo de la pochette, celle-ci ayant été faite avant son entrée dans Thin Lizzy), Renegade est l'avant-dernier opus studio du groupe avant le décès par overdose, en 1985, de Lynott (ils feront encore un Thunder And Lightning en 1982). D'une durée de 41 minutes pour 9 titres, l'album est produit par Chris Tsangarides et le groupe.

Thin_lizzy_08081977_04_800

Chinatown était un foirage, Renegade, pour être honnête, ne vaut guère mieux. A l'écoute de ce disque, une question se pose :où est passé le brillant groupe de Bad Reputation, de Jailbreak, du Live And Dangerous, ce groupe qui nous livrait des merveilles telles que The Boys Are Back In Town, Emerald, Don't Believe A Word ou Killer Without A Cause ? Rien, ici, si on excepte à la rigueur le morceau-titre (Renegade, donc), n'est du niveau d'excellence du Thin Lizzy d'avant les années 80. Fats, Angel Of Death (bon, à la rigueur, ce titre aussi peut aller), Hollywood (Down On Your Luck), No One Told Him et It's Getting Dangerous sont vraiment des merdes, absolues ou quasi-absolues (Lynott chante bien, sa basse est efficace, mais à part ça...). Bien produit, Renegade est, il est vrai, un chouia (mais alors un chouia) meilleur que le précédent album, ce qui ne l'empêche pas d'être vraiment mauvais, indigne, même, d'un groupe ayant sorti autant de grands albums avant ça (ceux que j'ai cités, et je rajoute Black Rose : A Rock Legend, le dernier chef d'oeuvre, 1979).

zap_lizzy

C'est d'autant plus dommage qu'après Chinatown, il fallait que Thin Lizzy se ressaisisse. On pouvait, à la rigueur, leur pardonner l'échec du précédent (un bide, un ratage, ça arrive), mais deux de suite, deux dans la sciure comme ça, non. Et ce, même si Renegade est un petit peu supérieur (il n'en demeure pas moins mille fois inférieur aux précédents, sans commune mesure en fait). Bref, pour finir, à moins d'être fan acharné des Irlandais (nationalité du groupe), passez votre chemin !

FACE A

Angel Of Death

Renegade

The Pressure Will Blow

Leave This Town

FACE B

Hollywood (Down On Your Luck)

No One Told Him

Fats

Mexican Blood

It's Getting Dangerous