album-in-step

Sorti en 1989, In Step est le quatrième album studio de Stevie Ray Vaughan, et son cinquième album tout court (en 1986, un live du nom de Live Alive est sorti). Comme pour son précédent opus (le très bon Soul To Soul), SRV est accompagné de Double Trouble (bassiste Tommy Shannon, batteur Chris Layton, claviériste Reese Wynans), et on a aussi la participation, ici, de Darrell Leonard (trompette) et Joe Sublett (saxophone). D'une durée de 41 minutes, In Step est produit par SRV et son groupe, ainsi que par Jim Gaines. C'est le dernier album sorti du vivant de Stevie Ray Vaughan, et il est sorti en juin 1989. En septembre 1990, il décèdera dans un accident d'hélicoptère, à l'âge de 35 ans. In Step est un album nettement plus réussi que Soul To Soul. Album qui était déjà excellent, tout en restant, définitivement, le moins bon des quatre albums studio sortis du vivant de Vaughan, immense guitariste de blues-rock.

stevieray

In Step, en une quarantaine de minutes (les albums de Stevie Ray ne sont pas longs, ce qui est un peu dommage vu qu'ils sont à chaque fois totalement maîtrisés), offre encore une fois un régal de blues-rock, que ce soit des morceaux écrits par Vaughan ou des reprises de standards plus ou moins connus. Le Love Me Darlin' de Chester Burnett, Leave My Girl Alone de Buddy Guy, Let Me Love You Baby de Willie Dixon sont les reprises, toutes mémorables (mention spéciale à Leave My Girl Alone). Le reste est généralement, ici, co-signé par Vaughan et les membres de son groupe : les 9 minutes ahurissantes de Riviera Paradise, les plussobres, niveau durée, The House Is Rockin', Scratch- N -Sniff et Travis Walk (signé de SRV seul)... Si Riviera Paradise est le sommet de In Step, et pas seulement rapport à sa durée imposante (le morceau le plus long, devant Wall Of Denial, qui fait 5,35 minutes), l'ensemble de ce dernier opus studio ante mortem est vraiment bluffant.

stevie_ray_vaughan_2

Texas Flood et Couldn't Stand The Weather (1983 et 1984) sont immenses, mais In Step aussi ! Clairement le troisième meilleur opus de Stevie Ray, ou même son second meilleur si on classe N°1 ex aequo les deux premiers albums (ce que j'aurais tendance à faire, personnellement). Rien à jeter sur ce sommet de blues-rock qui, une fois encore, et sous une pochette remarquable (meilleure que celle de Soul To Soul), prouve le génie, le talent de ce guitariste parti, définitivement, beaucoup trop tôt. Blues power !!

FACE A

The House Is Rockin'

Crossfire

Tightrope

Let Me Love You Baby

Leave My Girl Alone

Travis Walk

FACE B

Wall Of Denial

Scratch-N-Sniff

Love Me Darlin'

Riviera Paradise