album-lenny

En 2001, Lenny Kravitz sort un sixième album studio. Encore une fois, il cherche la facilité en ce qui concerne le titre : après un cinquième album intitulé 5, son sixième album, avec sa tronche lunettée en couverture, s'appelle tout sobrement Lenny. En 50 minutes tout rond, pas une seconde de plus ou de moins, et pour 12 titres, Lenny permet à Lenny Kravitz  de revenir à un meilleur niveau après deux albums assez décevants (Circus et 5, mais surtout Circus pour moi). Toujours produit par Lenny qui l'enregistre quasiment seul (avec l'aide de Craig Ross ou Henry Hirsch, fidèles de la première heure, parfois), Lenny offre quelques chansons franchement remarquables, et même un des plus gros tubes de la carrière du bonhomme, placé en quatrième position ici, ce Stillness Of Heart toujours entendu de temps en temps sur les ondes FM.

LennyKravitz-furdevil

Ce Stillness Of Heart, mon Dieu, qu'on l'a entendu, depuis 2001 ! Ca doit être la chanson de Kravitz la plus diffusée en radio avec I'll Be Waiting (de It's Time For A Love Revolution) et It Ain't Over 'til It's Over (de Mama Said). Un riff ultra efficace en intro, un chant parfait, un refrain admirable, mais à force de l'entendre, je dois dire que je m'en suis un peu lassé. Enfin, le fait de ne plus l'avoir entendue pendant au moins deux ans à fait que je me suis remis à l'aimer un peu plus, cette chanson comptant parmi les meilleures de l'album. Mais l'album offre aussi Let's Get High, Dig In, God Save Us All (une réminiscence des chansons religieuses de Circus ?) ou ce Battlefield Of Love qui ouvre le bal. Yesterday Is Gone (My Dear Kay) et A Million Miles Away (un titre de chanson bien banal, je connais au moins deux autres chansons du même nom, une de Toto, une de ces connauds de The Offspring...) sont également très bonnes.

lenny-kravitz

Dans l'ensemble, Lenny est une réussite après deux albums assez moyens (mais je précise que j'aime assez 5, inégal, longuet, mais sympa ; Circus aussi est sympa, mais vraiment mineur). Ce n'est pas non plus le meilleur album de Lenny Kravitz (Mama Said et Are You Gonna Go My Way ? sont les deux meilleurs selon moi), mais c'est une réussite du même niveau, selon moi, que Let Love Rule, son premier opus. Un disque rock et funky, remarquablement bien interprété et produit, avec des chansons très efficaces, et qui permet à Lenny de se remettre sur des rails après deux albums moyens. Hélas, l'album suivant, Baptism de 2004, sera un ratage (le seul ratage de sa carrière). Parlez d'une carrière en dents de scie...

Battlefield Of Love

If I Could Fall In Love

Yesterday Is Gone (My Dear Kay)

Stillness Of Heart

Believe In Me

Pay To Play

A Million Miles Away

God Save Us All

Dig In

You Were In My Heart

Bank Robber Man

Let's Get High