Abattoir_Blues+The_Lyre_of_Orpheus

Sorti en 2004 sous la forme d'un double album, Abattoir Blues/The Lyre Of Orpheus est un album de Nick Cave & The Bad Seeds. Enregistré à Paris au studio Ferber, c'est le premier album du groupe depuis le départ du guitariste Blixa Bargeld (qui était présent depuis le début), et c'est le 13ème opus du groupe mené par l'Australien Nick Cave, ancien de The Birthday Party (dont a aussi fait partie Mick Harvey, guitariste du groupe). Le reste du groupe, sur ce disque, hormis Cave (chant, piano) et Harvey, est Martyn P. Casey (basse), Warren Ellis (violon, mandoline, flûte, bouzouki), James Johnston (orgue), Conway Savage (piano), et deux batteurs, un par disque : Jim Sclavunos pour le premier, et Thomas Wydler pour le second. Le premier disque, Abattoir Blues, offre 9 titres pour 43 minutes, et le deuxième, The Lyre Of Orpheus, offre 8 titres pour 39 minutes. Ce double album est donc, malgré son statut de double, assez peu long.

nick_cave_5

Le premier disque est très rock, le son est puissant, les morceaux s'emballent, le groupe joue puissamment, très fort, c'est du lourd du brutal, avec toujours cette dinguerie présente depuis The Birthday Party, et cette voix, d'outre-tombe, étrange, à part, et remarquable, de Cave. Abattoir Blues renferme, tout du long de ses 43 minutes, pas mal de grandes chansons, comme la chanson-titre, Cannibal's Hymn, There She Goes, My Beautiful World ou bien encore Get Ready For Love. Bien qu'assez cintré, ce premier opus est très rock'n'roll dans l'âme, et assez accessible tout compte fait (bien plus accessible que Tender Prey, From Her To Eternity ou le Junkyard de The Birthday Party, tous de très bons, voire d'excellents, albums par ailleurs). En revanche, le plus court The Lyre Of Orpheus mérite plus d'écoutes, car il est moins évident. Moins violent et rock, aussi, il prend plus son temps, est plus recherché, et offre lui aussi de vraies merveilles, comme Breathless, O Children, la chanson-titre, Supernaturally et Spell. Ce deuxième disque/deuxième album (car il s'agit ici de deux albums qui, bien que commercialisés ensemble, sont quand même dissociables) est un bon complément au premier.

NickCaveLondon1998

Abattoir Blues/The Lyre Of Orpheus est donc un double album on ne peut plus réussi, probablement même le meilleur album de Nick Cave à ce jour (pas son meilleur absolu, car Murder Ballads, From Her To Eternity, plus anciens, sont immenses aussi, mais à ce jour, c'est son dernier chef d'oeuvre, et assurément un de ses plus grands), enfin, de Nick Cave & The Bad Seeds. Sur les 17 chansons, beaucoup sont vraiment magnifiques, le packaging est très beau, l'interprétation est remarquable, la production (de Nick Launay) est remarquable elle aussi... Un peu complexe, un peu bizarre par moments (c'est du Cave !), mais vraiment sublime, ce double album est chaleureusement recommandé.

CD 1 : Abattoir Blues

Get Ready For Love

Cannibal's Hymn

Hiding All Away

Messiah Ward

There She Goes, My Beautiful World

Nature Boy

Abattoir Blues

Let The Bell Rings

Fable Of The Brown Ape

CD 2 : The Lyre Of Orpheus

The Lyre Of Orpheus

Breathless

Babe, You Turn Me On

Easy Money

Supernaturally

Spell

Carry Me

O Children