IMG_0507_edited

Dans la série des albums live essentiels, celui-ci tient généralement une place de choix. C'est bien simple : établissez une liste des 50 meilleurs albums live au monde (je le ferai très bientôt, ici, d'ailleurs !), et il y à une grande probabilité pour que ce disque, sorti en 1964, s'y trouve, et en bonne place, de plus. 36 minutes (plus en CD, car il y à généralement un bonus-track en final, Down The Line) assez ahurissantes de pur rock'n'roll et probablement le meilleur album du grand fou furieux Jerry Lee Lewis, auteur de plusieurs chansons qui sont autant de classiques du genre, et qui sont, dans l'ensemble, toutes là ou presque : Great Balls Of Fire, Whole Lotta Shakin' Goin' On... Ce live s'appelle Live At The Star-Club, Hamburg, 1964, et comme son titre l'indique, il a été enregistré en 1964 (le 5 avril) au Star-Club, à Hambourg, Allemagne (ex-RFA). Avec un groupe du nom de The Nashville Teens (Johnny Allen et Pete Shannon : guitares ; Ray Philips : basse ; John Hanken : batterie ; et Jerry au piano et chant).

jerry-lee

Jerry Lee Lewis était un fou furieux, qui s'est marié avec sa cousine de 14 ans (gros scandale à l'époque ; immense scandale, même) et chantait debout sur son piano (en jouait debout aussi, des fois), était complètement allumé sur scène. Live At The Star-Club, Hamburg, 1964 offre le meilleur de Lewis en concert, une performance hallucinante qui, de Mean Woman Blues à Whole Lotta Shakin' Goin' On en passant par Matchbox, Good Golly, Miss Molly (reprise de Little Richard, autre allumé) ou les deux parties (5,20 minute en tout) de la reprise admirable du What I'd Say de Ray Charles, est grandiose. Interprétation cataclysmique du non moins cataclysmique et immense (et court : même pas 2 minutes) Great Balls Of Fire en ouverture de la face B. Hound Dog, grandiose, tout comme Money (That's What I Want) ou High School Confidential... Mais tout est immense, ici, des 13 titres... tout.

Jerry_Lee_Lewis_1

Si vous recherchez le meilleur album live de l'histoire du rock'n'roll (pas du rock pur, mais du rock'n'roll, nuance), ce disque de Jerry Lee Lewis fera parfaitement l'affaire. Réédité en CD sous, parfois, des pochettes différentes, avec un bonus-track (il y avait d'autres morceaux joués pendant le show, mais apparemment, on ne les entendra jamais, les bandes seraient perdues...), Live At The Star-Club, Hamburg, 1964 est définitivement une pièce maîtresse du rock'n'roll, un live admirable montrant un Jerry Lee Lewis dans une forme épatante. Tout simplement quintessentiel.

FACE A

Mean Woman Blues

High School Confidential

Money (That's What I Want)

Matchbox

What I'd Say (Part 1)

What I'd Say (Part 2)

FACE B

Great Balls Of Fire

Good Golly, Miss Molly

Lewis' Boogie

You're Cheatin' Heart

Hound Dog

Long Tall Sally

Whole Lotta Shakin' Goin' On