5329

Premier album d'Iggy Pop pour le label Virgin Records, avec qui il est toujours sous contrat, Brick By Brick, sous sa pochette dessinée par Charles Burns et sa production de Don Was (qui a produit les Stones), est un des albums les plus estimés de l'Iguane. Un disque furieux, à la fois hard et punk, sur lequel jouent notamment Slash et Duff McKagan, deux membres des Guns'n'Roses (guitare pour le premier, basse pour l'autre), mais aussi des musiciens moins connus comme Waddy Watchell (guitare), Charley Drayton et Chuck Domanico (basse), Kenny Aronoff (batterie), Jamie Muhoberac (claviers), David Lindley (mandoline, violon) et David McMurray (saxophone). Kate Pierson, des B-52's, chante en duo avec Iggy sur Candy, et John Hiatt fait de même sur Starry Night.

thumbnailCA7BIJ9Y

Dos du CD

Brick By Brick est un disque, comme je l'ai dit, faisant partie des plus appréciés des fans de l'Iguane. Remarquablement bien produit, cet album (sur lequel Iggy joue un peu de guitare, hé oui !) est un des meilleurs du chanteur de Detroit, et tout en étant férocement rock, limite punk ou metal par moments (son album précédent, Instinct, était un disque très heavy, raté, mais violent), rappelle par moments les deux albums que Bowie a produits pour son pote et ex-Stooges : The Idiot et Lust For Life, et surtout ce dernier. Le duo avec Kate des B-52's (qui, un an après, chantera sur deux chansons du Out Of Time de R.E.M. dont le tube Shiny Happy People), Candy, sera même le premier hit MTV du chanteur (et une des meilleures chansons de l'album, qui en offre 14 pour un total de 54 minutes). Home sera un autre succès en tant que single, et ouvre l'album. Livin' On The Edge Of The Night, qui achève l'album, existait déjà dans une autre version se trouvant dans la bande-son du film Black Rain de Ridley Scott (1989). La chanson-titre est mémorable, Neon Forest, longue de 7 minutes (la plus longue), également.

iggyupperbw 

Au final, Brick By Brick est dont un excellent cru d'Iggy. La suite sera moins remarquable (American Caesar est pas mal mais trop long, Beat 'Em Up est catastrophique, Avenue B est pas mal, mais sans plus, Skull Ring aussi, Préliminaires est moyen mais original); faisant de cet album de 1990, à ce jour, le dernier à être totalement réussi. Le dernier grand opus studio de l'Iguane. Hé, ça fait quand même 21 ans que Brick By Brick est sorti, et à ce jour, toujours pas d'album capable de le battre, dans la discographie de James William Osterberg. Il faudrait se réveiller, Iggy !

Home

Main Street Eyes

I Won't Crap Out

Candy

Butt Town

The Undefeated

Moonlight Lady

Something Wild

Neon Forest

Starry Night

Pussy Power

My Baby Wants To Rock'n'Roll

Brick By Brick

Livin' On The Edge Of The Night