0077778682523

En 1985, Téléphone raccroche. Ligne coupée. Aubert, Bertignac, Marienneau et Kolinka stoppent l'aventure après un ultime album studio (Un Autre Monde), une ultime chanson (Le Jour S'Est Levé, sortie après l'album et pas dessus) et un live (Le Live) remarquable un an après. Bertignac et Marrienneau partent ensemble, ils fonderont les Visiteurs (gros succès : Ces Idées-Là, mais le groupe ne durera pas longtemps). Kolinka, lui, fidèle, part avec Aubert, qui se lance en solo en 1987 avec ce premier opus, Plâtre Et Ciment, dont le titre fait penser, pour les connaisseurs, à une chanson des Jam issue de In The City (1977), Bricks And Mortar. Avec deux gros, gros tubes au programme, Plâtre Et Ciment, crédité à Jean-Louis Aubert'n'Ko (pochette assez ratée d'un Aubert ouvrant grand la gueule), est au final un disque assez bon. Je dois dire ici que si j'aime bien Téléphone, je n'ai jamais accroché à la carrière solo d'Aubert, ce qui est étrange car c'est Aubert qui chantait dans Téléphone (à part quelques rares chansons comme Cendrillon ou 2000 Nuits), et il n'a pas changé de voix ni de style de chant !

09_03_28%20aubert

L'album a été enregistré avec Richard Kolinka à la batterie, Feedback (??) aux percussions, Daniel Roux à la basse, et Marine Rosier aux claviers, Aubert s'occupant bien entendu du chant et des guitares. Produit par Aubert et David Tickle, sauf les deux dernirs titres produits par Aubert et Steve Levine, Plâtre Et Ciment offre 50 minutes, pour 11 titres. Les deux gros tubes dont j'ai fait l'allusion plus haut sont Juste Une Illusion (et son riff bien efficace, une chanson bien nerveuse qui n'aurait pas dépareillé sur un des albums de Téléphone) et Les Plages, pour laquelle j'ai nettement, mais alors nettement moins de sympathie. Mélodie totalement pompée sur le (Just Like) Starting Over de John Lennon, cuivres poussifs, Les Plages est un gros tube qui, encore de nos jours, squatte régulièrement (comme l'autre tube de l'album) les ondes FM, mais c'est vraiment une chanson moyenne et sans originalité. L'album offre aussi Quand Paris S'Eteint, qui sortira aussi en single et n'est pas mal du tout, ainsi que Plâtre Et Ciment, le très long (7,35 minutes) Tel Est L'Amour (Mon Amour) ou bien encore Chaque Pas.

20060414-jean-louis-aubert-zenith

Un album assez bien produit (dans les normes de l'époque), bien interprété, mais comme je l'ai dit, la carrière solo d'Aubert me laisse un peu de glace. Mine de rien, ce Plâtre Et Ciment inaugural est probablement un des meilleurs opus d'Aubert en solo avec H (1993). Il y à vraiment de bonnes chansons ici (et aussi des chansons nettement moins fortes, comme J'T'Adore Tellement ou Compromis), et c'est, au final, un album assez correct de rock à la française. Enfin, de pop/rock à la française ! Pas mal, donc, sans pour autant être grandiose.

Plâtre Et Ciment

Les Plages

L'Horizon

Compromis

Les Gens Disent Que

Quand Paris S'Eteint

Chaque Pas

J'T'Adore Tellement

Tel Est L'Amour (Mon Amour)

Juste Une Illusion

Oui Et Non