the-basement-tapes

Attention, chef d'oeuvre pour ce nouvel article. The Basement Tapes. Littéralement "Les bandes du sous-sol", c'est un album, double, sorti en 1975, mais enregistré en 1967, et qui fut disponible, en pirate, dès 1969. C'est une collection de chansons enregistrées par Bob Dylan et The Band, dans le sous-sol d'une petite maison située non loin du futur lieu de Woodstock, une maison surnommée Big Pink (la même Big Pink que celle dans laquelle fut conçu le premier album du Band, Music From Big Pink de 1968, dont la pochette fut peinte par Dylan). Comme je l'ai dit, en pirate, il fut possible, à l'époque, pour certains chanceux, d'écouter l'album. Mais il est officiellement sorti en 1975, ce qui le rend évidemment plus facile à se procurer (il existe en CD, évidemment, qui est simple, de quasiment 77 minutes pour 24 titres) ! The Band, au fait, c'était Richard Manuel (chant, claviers), Rick Danko (basse, chant), Levon Helm (batterie, chant, seul Américain du groupe, les autres sont Canadiens), Garth Hudson (claviers, accordéon) et Jaime Robbie Robertson (guitare, chant).

Bob+Dylan+and+The+Band

Bob Dylan et The Band, dans les années 70 (probablement 1974, le look rappelle les photos du live Before The Flood)

Ces Basement Tapes, enregistrées dont dans le sous-sol de la petite maison rose de West Saugerties, état de New York, sortirent donc en pirate en 1969, sous le titre de The Great White Wonder. Elles ont été enregistrées par un Dylan en forme moyenne (il sortait de convalescence après un accident de moto survenu en 1966, lequel accident serait en fait, apparemment, une cure de désintoxication ; ça ne le faisait pas, en 1966, de dire qu'un artiste aussi populaire que Dylan faisait une cure pour se soigner d'une addiction aux drogues dures...). Après avoir fini sa cure (traduction pour les journaux, pour les gens de l'époque, après s'être remis de l'accident), il a enregistré ces sessions avec son backing-band, qui, dès lors, va voler de ses propres ailes (on se demande vraiment pourquoi The Band, en revanche, a choisi un nom de groupe - 'Le Groupe' - aussi con). Music From Big Pink (1968) et l'édition pirate des Basement Tapes vont les aider.

basement

La pochette extérieure complète (recto/verso)

On a ici, il faut le dire, du lourd, et du grandiose : certains titres (rares) se retrouvent sur le premier album du Band : This Wheel's On Fire, Tears Of Rage (on a aussi, sur le CD de Music From Big Pink, des bonus-tracks qui, pour certains, sont ici dans d'autres versions : Yazoo Street Scandal, Katie's Been Gone, Orange Juice Blues (Blues For Breakfast) et Long Distance Operator). Fairport Convention reprendra Million Dollar Bash en 1969 sur Unhalfbricking, les Byrds, en 1969 sur Dr. Byrd & Mr. Hyde, reprendront This Wheel's On Fire, chanson sur le feu nucléaire, et, en 1968, sur leur Sweetheart Of The Rodeo (fameux et remarquable album de country-rock fait avec Gram Parsons), reprendront Nothing Was Delivered. Une chanson comme The Mighty Quinn (Quinn, The Eskimo), présente sur Self Portrait (1970) de Dylan, et reprise en 1968 par Manfred Mann, date des sessions des Basement Tapes (mais ne se trouve pas dessus, malgré que l'on voit, amusant, un Eskimo parmi les personnages sur la pochette). L'album aligne les merveilles, que ce soit Goin' To Acapulco, Million Dollar Bash, Tears Of Rage, Clothes Line Saga, This Wheel's On Fire, Too Much Of Nothing ou bien encore Tiny Montgomery. Interprétation remarquable de Dylan et du Groupe, ambiance americana et folk, pour ce double album mythique qui fait partie des albums essentiels à tout fan de Dylan et/ou du Band. Fantastique et culte.

FACE A

Odds And Ends

Orange Juice Blues (Blues For Breakfast)

Million Dollar Bash

Yazoo Street Scandal

Goin' To Acapulco

Katie's Been Gone

FACE B

Lo ! And Behold

Bessie Smith

Clothes Line Saga

Apple Suckling Tree

Please Mrs. Henry

Tears Of Rage

FACE C

Too Much Of Nothing

Yea ! Heavey And A Bottle Of Bread

Ain't No More Cane

Crash On The Levee (Down In The Flood)

Ruben Remus

Tiny Montgomery

FACE D

You Ain't Goin' Nowhere

Don't Ya Tell Henry

Nothing Was Delivered

Open The Door, Homer

Long Distance Operator

This Wheel's On Fire