592px-rem_murmur_cover

Sorti en 1983 sur le label indépendant I.R.S. (tout comme l'ensemble des albums suivants du groupe jusqu'à 1988, année qui les verra signer chez Warner), Murmur est le premier album de R.E.M., groupe de rock alternatif américain fondé à Athens, Géorgie, et composé du chanteur Michael Stipe, du guitariste Peter Buck, du bassiste Mike Mills (aussi piano, batterie et chant) et du batteur (et aussi chanteur, pianiste, percussionniste et bassiste) Bill Berry. Tout comme les premiers albums du groupe sortis chez  I.R.S. (dans l'ordre, les autres sont Reckoning, Fables Of The Reconstruction, Life Rich Pageant, Document, Dead Letter Office) à l'époque, Murmur a été réédité sur un label plus important, en CD (E.M.I.), avec bonus-tracks, afin de permettre aux masses populaires de découvrir plus facilement les premiers albums, moins forts commercialement parlant qu'Out Of Time ou Automatic For The People (ces rééditions CD ont d'ailleurs eu lieu au moment de la sortie de ces deux albums qui sont parmi les plus vendus du groupe, si ce n'est les plus vendus).

REM++80S

années 80 : Michael Stipe avec des cheveux ! Et le deuxième à gauche (avec la veste en jean, quoi)

Murmur, avec sa sublime pochette représentant la vigne kudzu, végétal envahissant que l'on trouve énormément en Géorgie et dans le sud-est des USA, est un album assez cultissime. Généralement considéré comme un des meilleurs albums du groupe (rappelons, pour l'anecdote sans trop de lien avec ce que je viens de dire, que R.E.M. signifie Rapid Eye Movement, soit le nom du sommeil paradoxal, le sommeil entraînant le rêve), ce premier opus est aussi considéré comme un des meilleurs premiers albums qui soient, et comme un des sommets du rock alternatif, voire, comme un des meilleurs albums de rock américain des années 80, voire comme un des meilleurs albums des années 80, tous genres confondus, toutes nationalités confondues. Ca commence à faire pas mal, non ? Je dois dire que je ne suis franchement pas fan de R.E.M., mais il y à une poignée d'albums que j'aime, d'eux (cinq, en fait : Life Rich Pageant, Out Of Time, Automatic For The People (leur sommet), Monster et Murmur). Pour ce premier opus, il y à des chansons que je n'aime pas trop (le plutôt pop entraînant mais assez énervant Catapult, ou Moral Kiosk, ainsi que We Walk ; ce sont les chansons qui me branchent le moins ici), mais dans l'ensemble, je dois dire que j'aime assez Murmur, même si ça m'a pris du temps.

rem

Des morceaux tels que Pilgrimage, Radio Free Europe, West Of The Fields, 9-9, Laughing ou Talk About The Passion sont sincèrement magistrales, et si l'album est sans doute un peu meilleur sur sa face A (l'album, au fait, aligne environ 44 minutes) qu sur sa face B, cette deuxième face (sur laquelle 9-9 et West Of The Fields se trouvent, mais également deux des chansons qui ne me plaisent pas) est quand même très bonne, pour le moins. Production assez correcte, l'album a été enregistré dans un studio à la base destiné aux chants de gospel, acoustique, donc, assez bonne. Le chant de Stipe (qui, souvent marmonne son texte avec des airs de chaman, le titre de l'album est sans doute en lien avec ce marmonnement qui, par la suite, deviendra quasiment sa marque de fabrique) est sublime, et Peter Buck offre de superbes parties de guitare. Dans l'ensemble, Murmur est un excellent cru de R.E.M., groupe qui, par la suite, offrira encore, épisodiquement, de très bons albums, mais malheureusement, depuis Monster (1994), où plutôt, après Monster, plus rien de convaincant...

FACE A

Radio Free Europe

Pilgrimage

Laughing

Talk About The Passion

Moral Kiosk

Perfect Circle

FACE B

Catapult

Sitting Still

9-9

Shaking Through

We Walk

West Of The Fields