12 août 2011

Track-by-track : "Chicago Transit Authority/Chicago I" - Chicago

Pour ce 234ème Track-by-track, un disque mémorable sorti en 1969, double à sa sortie : le premier album de Chicago (alors appelé Chicago Transit Authority, le groupe devrai raccourcir son nom assez rapidement), éponyme. L'album dure 76 minutes (les deux albums suivants du groupe seront doubles aussi, et tiennent aussi sur un seul CD, et leur quatrième, live, sera quadruple !), et est assurément un des meilleurs de Chicago, groupe de jazz-rock originaire de la ville du même nom, et constitué du chanteur et pianiste Robert Lamm, du... [Lire la suite]

11 août 2011

Track-by-track : "Made In Europe" - Deep Purple

Pour ce nouveau (et 233ème) Track-by-track, un disque assez oublié, hélas, peu estimé, même s'il ne fait pas partie, en même temps, des trésors du rock : Made In Europe. C'est un live sorti en 1976, de Deep Purple, sorti alors que le groupe n'existe plus (le groupe s'est séparé en 1975 après Come Taste The Band). Le live propose des extraits de concerts européens (forcément...) datant de 1975, tournée Stormbringer, la dernière avec le guitariste Ritchie Blackmore (qui quittera le groupe après). Un live sorti presque dans... [Lire la suite]
11 août 2011

Track-by-track : "Pictures At An Exhibition" - Emerson, Lake & Palmer

Pour ce 232ème Track-by-track, le retour, dans cette catégorie, d'un groupe de rock progressif assez détesté des fans de rock en général (les amateurs de rock progressif, eux, aiment généralement ce groupe) : Emerson, Lake & Palmer, trio composé du claviériste Keith Emerson, du bassiste, chanteur et guitariste Greg Lake, et du batteur Carl Palmer. Cet album, le troisième du groupe, date de 1972 (enregistré en mars 1971) et est un live. Il s'appelle Pictures At An Exhibition. C'est un album assez particulier qui adapte à la sauce... [Lire la suite]
10 août 2011

Track-by-track : "L.A.M.F." - Johnny Thunders & The Heartbreakers

Pour ce 231ème Track-by-track, un disque monumental. Sorti en 1977, c'est le premier et unique album des Heartbreakers, groupe de punk-rock américain fondé en 1975/76 par Johnny Thunders, guitariste des New York Dolls. A la base, le groupe bénéficiait de la présence de Richard Hell (basse), ancien membre de Television (groupe punk américain crée en même temps), mais Hell partira rapidement fonder ses Voivoids, et le groupe se stabilisera avec Jerry Nolan (batteur, ancien des Dolls aussi), Billy Rath (basse) et Walter Lure (guitare... [Lire la suite]
10 août 2011

Track-by-track : "Discipline" - King Crimson

Pour ce 230ème Track-by-track, un disque remarquable sorti en 1981 : Discipline. C'est le huitième album studio de King Crimson (et leur dixième album tout court), et il est sorti dans l'étonnement général. En effet, King Crimson s'était séparé en 1974, après la sortie de Red, et cette séparation était, selon Robert Fripp (guitare, claviers, leader du groupe), définitive. Fripp est parti faire des albums solo (Exposure en 1979), participer aux albums de copains (d'Eno, des Talking Heads, de Blondie, Peter Gabriel...). Mais, en 1980,... [Lire la suite]
09 août 2011

Track-by-track : "Aqualung" - Jethro Tull

Pour ce nouveau Track-by-track, un album assez réputé chez les fans de rock, et surtout de rock progressif : Aqualung, de Jethro Tul, sorti en 1971. Je n'aime pas vraiment le Tull, à l'exception de quelques albums : Minstrel In The Gallery, Songs From The Wood, et cet Aqualung mythique. Cependant, un peu surestimé, Aqualung, enfn, je trouve. Les premiers morceaux (les deux ou trois premiers) forment une suite conceptuelle autour d'un personnage du nom d'Aqualung, apparemment un clochard assez libidineux, mais le reste de l'album n'a... [Lire la suite]

09 août 2011

Track-by-track : "Layla And Other Assorted Love Songs" - Derek & The Dominoes

Pour ce 228ème Track-by-track, un gros classique du rock, sorti en 1970, double album à sa sortie (tout tient sur un seul CD de 77 minutes, désormais) : Layla And Other Assorted Love Songs, unique album studio de Derek & The Dominoes. Supergroupe crée par Eric Clapton (guitare, chant), il est constitué, outre de Clapton, du pianiste Bobby Whitlock, du batteur Jim Gordon, du bassiste Carl Radle et du guitariste Duane Allman, du Allman Brothers Band, réquisitionné par les Dominoes pour qu'il joue avec eux sur l'album. L'album,... [Lire la suite]
08 août 2011

Track-by-track : "British Steel" - Judas Priest

227ème Track-by-track, et pour ce faire, un classique du hard-rock (et du heavy-metal), sorti en 1980, le sixième album studio de Judas Priest (et leur septième album tout court, le précédent étant un live) : British Steel. C'est assurément un des meilleurs albums de ce groupe anglais de heavy-metal mené par le charismatique (et gay, mais on s'en cogne ; même si ça a toujours été unes des choses les plus facilement retenables du groupe !) chanteur Rob Halford, et ses tenues de cuir cloûtées, ses motos sur scène... L'album est... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 août 2011

Track-by-track : "Sticky Fingers" - The Rolling Stones

Pour ce nouveau Track-by-track, un gros, gros classique du rock : Sticky Fingers, des Rolling Stones, sorti en 1971 sous une pochette mythique designée par Andy Warhol (il s'agit du bas du corps de l'acteur Joe Dallessandro, un des éphèbes de la Factory de Warhol). La pochette vinyle contenait une vraie braguette, et si on l'ouvrait, derrière, on trouvait ce qui se trouve au dos du CD : le slip. Premier album sorti sous le label Rolling Stones Records crée par le groupe, avec le fameux logo de la langue (qui n'a pas été crée par... [Lire la suite]
07 août 2011

Track-by-track : "Caché Derrière" - Laurent Voulzy

Pour ce 225ème Track-by-track, un des meilleurs albums (selon moi) de chanson française, et de pop française : Caché Derrière. Sorti en 1992, c'est le troisième album de Laurent Voulzy (son premier date de 1979, son deuxième de 1983 ! Son quatrième, Avril, sortira en 2001... Voulzy travaille peu, mais bien !). Rempli de tubes, Caché Derrière est indéniablement le couronnement de sa carrière, un disque immense et quasiment parfait (une chanson est assez moyenne, le reste assure totalement), bénéficiant, sur un titre, de la... [Lire la suite]