44

Pour ce nouveau Track-by-track, de la disco et du funk. Mais pas n'importe quel album : Risqué, troisième album de Chic, et leur sommet absolu. Sorti en 1979, cet album court (36 minutes, 7 morceaux) est tout simplement exceptionnel. Le groupe est constitué de Nile Rodgers (guitare), Bernard Edwards (basse), Tony Thompson (batterie), Robert Sabino (claviers) et des vocalistes Fonzi Thornton, Luci Martin, Ulland McCulloughs et Michelle Cobbs. Risqué est un disque immense, rempli de classiques. Malheureusement, compte tenu que l'album, depuis 1991, n'a pas été réédité convenablement (l'édition CD de 1991 est facilement trouvable), il sonne meilleur en vinyle qu'en CD. En attendant une hypothétique réédition remastérisée... l'album est quand même franchement grandiose, et le voici :

Good Times : Morceau le plus long avec 8,10 minutes, Good Times est aussi le sommet de l'album (avec une autre chanson nettement plus sobre en terme de durée, mais aussi faramineuse musicalement parlant). Avec sa ligne de basse tout simplement grandiose et samplée par Queen pour leur Another One Bites The Dust (et le morceau sera également la source de samplages de la part d'autres artistes tels Daft Punk, Kool & The Gang, Mick Jagger, Busta Rhymes, Beastie Boys, Public Enemy, INXS, Blondie, Captain Sensible ou bien encore LL Cool J). Que dire face à telle chanson ? Arrangements lyriques, basse parfaite, chant remarquable, guitare sensationnelle, batterie grandiose, Good Times offre plus de good time à l'auditeur qu'aucune autre chanson du même genre musical !

A Warm Summer Night : Un peu plus de 6 minutes pour A Warm Summer Night, chanson étonnante, douce, mélancolique. En fait, c'est un slow de disco/funk, très tendre, répétitif comme toujours avec ce style musical, mais musicalement magnifique, grandiose. Bon, c'est vrai que 6,10 minutes, c'est un poil trop long, le morceau aurait été aussi bon avec 5 minutes de temps au lieu de 6, mais quand même, mis à part ce détail, rien à dire, A Warm Summer Night est une bien belle chanson, reposante après les 8 minutes dansantes au possibles du tétanisant Good Times. Une chanson nocturne et magnifique !

My Feet Keep Dancing : 6,40 minutes (deuxième morceau le plus long) pour cette réussie absolue, dansante, lyrique (fantastiques, magnifiques arrangements de cordes !), interprété à la perfection. Certes, les paroles sont, comme toujours, ultra répétitives (Dancing dancing, my feet keep dancing, dancing, dancing...), mais mis à part ce détail un peu mineur (après tout, on n'écoute pas ce genre de musique pour ses paroles, ça n'a jamais été du Baudelaire), My Feet Keep Dancing, qui sortira en single, est une chanson mémorable, dansante, impossible de ne pas suivre le mouvement en l'écoutant, impossible de rester assis ou allongé sans rien faire ! Fantastique.

My Forbidden Lover : Ouvrant la face B, My Forbidden Lover est une chanson, certes, moins exceptionnelle que celles de la face A, mais ce titre reste quand même, du long de ses 4,40 minutes, un bon moment de funk/disco bien entraînant, très bien interprété et possédant encore une fois tout ce qui fait l'attrait de ce genre musical dansant. Impossible de ne pas remuer son popotin en entendant cette chanson qui, de nos jours encore, ferait fureur en night-club. On est largement en droit de lui préférer My Keet Keep Dancing, mais ça reste franchement excellent.

Can't Stand To Love You : Seulement 2,55 minutes, c'est le morceau le plus court (et de loin). Et franchement pas une réussite marquante. Can't Stand To Love You est pas mal du tout, mais sans grande surprise en réalité. Bonne interprétation, ambiance dansante au possible, ce morceau ne dépare pas avec le reste de l'album, mais le moins que l'on puisse dire c'est qu'à côté de monstres tels que Good Times, My Feet Keep Dancing ou What About Me, ce morceau de même pas 3 minutes déçoit fortement quand même. Allez, c'est pas mal...

Will You Cry (When You Hear This Song) : 4,05 minutes assez lacrymales, superbes d'un strict point de vue musical (arrangements de cordes de toute beauté). Mais niveau paroles, et même si les paroles n'ont jamais été le point fort de la musique funky/disco, c'est assez mièvre : 'Quand tu entendras cette chanson, pleureras-tu ? Quand tu seras tout seul, pleureras-tu ?', voilà ce que les vocalistes, d'une voix assez plaintive, solennelle, disent tout du long, et en anglais évidemment. Dans l'ensemble, Will You Cry (When You Hear This Song) est une bonne chanson (un rappeur du nom de Nas la samplera), mais c'est probablement, avec la précédente, la moins bonne de Risqué.

What About Me : Là, en revanche, c'est une pure réussite. Pour tout dire, avec Good Times, What About Me est mon grand préféré de l'album, une chanson mémorable qui a tout ce qui fait le charme de la musique de Chic : arrangements lyriques de cordes, guitare funky, chant parfait, basse gironde, batterie remarquable. En 4,10 minutes, What About Me achève Risqué avec une force, une puissance parfaite, c'est une chanson tout simplement grandiose, et je préfère m'arrêter là, car face à une telle réussite, que dire ? Du niveau d'excellence de Good Times !

 Au final, Risqué est un album dont l'acquisition ne sera pas du tout risquée, tant l'album est fantastique ! Si vous aimez la musique funk et disco, cet album est tout simplement fait pour vous, c'est un des tous meilleurs du genre, et le sommet de Chic. Seulement 7 titres, mais parmi eux, pas moins de 5 fantastiques morceaux, et si les deux autres ne sont pas aussi grandioses, ce ne sont tout de même pas des ratages. Malgré une production qui a vieilli en CD (pas de remastérisation convenable, même si l'album, cette année, a été réédité au Japon dans une édition remastérisée, mais au Japon...), cet album est une vraie réussite dans le genre !!