William_Sheller_Epures

Sorti en 2004, Epures est un album de William Sheller, et c'est un disque extrêmement court : 32 minutes, pour 12 titres. A l'heure du tout-CD et des CDs chargés à la gueule (et le plus souvent, c'est signe de baisse de qualité, de remplissage inutile), c'est une durée pour le moins étonnante ! Décevante par ailleurs, même si l'album est si réussi ainsi qu'on pourrait penser que, plus long, il le serait moins - réussi, je veux dire. Il faut dire que sur cet Epures à la pochette sobre et correspondant bien au titre, rien n'est à retirer. C'est seul au piano que Sheller, auteur de tubes tels que Rock'n'Dollars (fendarde chanson pastichant l'américanisation) et Un Homme Heureux (chanson nettement plus sobre et très mélancolique), auteur de l'album rock Albion notamment (que je vais écouter très bientôt sur conseils de Leslie Barsonsec, chroniqueur du blog et amateur de Sheller), que Sheller, donc, nous interprète ces 12 petites chansons.

jpg_Image_1_oui

Je tiens à remercier ici Koamae de m'avoir fait découvrir non pas William Sheller (j'avais auparavant déjà écouté un de ses albums, Sheller En Solitaire, de 1991, avec Un Homme Heureux justement), mais Epures. Sous sa pochette on ne peut plus sobre et classieuse se cache, vraiment, une sensationnelle petite merveille. Tout n'est pas chanté ici : Pour La Main Gauche (d'une minute chrono !), Aidan Song et Cantilène sont des instrumentaux, et leur statut d'instrumentaux au piano ne les rend pas moins intéressants que les 9 chansons, bien au contraire ! Epures, comme je l'ai dit plus haut, mérite son nom rien que par rapport à sa pochette, mais il faut dire aussi que les morceaux font plus souvent penser à des démos (mais des démos d'une qualité incroyable), des épures de chansons, des idées que Sheller nous offre comme ça, seul avec son instrument. Ce n'est globalement pas rigolo. C'est triste, mélancolique, le disque idéal à écouter en solitaire, le soir, les yeux fermés.

sheller_parade

Mon Hôtel, Chanson D'Automne, Elvira, Revenir Bientôt, Clandestine, autant de pures merveilles qui font de cet Epures un album de chanson française absolument magnifique. Je ne sais pas si c'est le meilleur de William Sheller, car avec ce disque, je n'en connais que deux de lui (bientôt trois). Mais c'est, je le sais, un très grand disque ! Magnifique, quoi !!

 Mon Hôtel

Chanson D'Automne

Toutes Les Choses Qu'On Lui Donne

Clandestine

Aidan Song

Elvira

Revenir Bientôt

Loulou

Pour La Main Gauche

J'En Avais Envie Aussi

Machines Absurdes

Cantilène