0886971987324_600

Thiéfaine a un regard terrifiant sur la pochette de son second album live, sorti en 1985. Ce En Concert Vol.2 fait suite au sommet du chanteur, le sombre et suicidaire Alambic/Sortie Sud, écrit avec son guitariste Claude Mairet. Contrairement au premier volet de ce diptyque live (En Concert, 1983), il s'agit d'un album simple, mais long pour un vinyle, 50 minutes. Malgré ça, on peut aisément dire que En Concert Vol.2est le sommet live du chanteur franc-comtois, et, d'ailleurs, un de ses sommets tout court. Rigoureusement indispensable à tout fan de rock français, ce disque aligne 10 titres. Le nouvel album (pour l'époque) de Thiéfaine y est largement représenté, avec quatre extraits. Pour le reste, il s'agit d'anciennes chansons, mais aucun morceau présent ici ne se trouvait déjà sur le premier volet. Ce qui permet de découvrir de nouveaux morceaux live, plutôt que d'avoir affaire aux même tubes, encore et toujours. D'ailleurs, ce live n'est absolument pas tubesque, contairement au précédent qui contenait quantité de classiques.

Rien à jeter sur cet album immense. Pour les titres d'Alambic/Sortie Sud, on a droit ici à Whiskeuses Images Again,Nyctalopus Airline, Un Vendredi 13 A 5h et Femme De Loth. Des versions excellentes, même si pas grand chose ne change par rapport aux originales. Le reste est souvent constitué de bonnes surprises: Le Chant Du Fou est embellie au possible, 10 fois plus forte que la version studio, qui était déjà magnifique. Court-Métrage est toujours aussi délirante, tandis que Psychanalyse Du Singe est complètement réarrangée. D'ailleurs, elle ne vaut pas la première version du morceau (un des rares titres valables du médiocre De L'Amour De L'Art Ou Du Cochon)... Excellentes interprétations de Soleil Cherche Futur et Autoroutes Jeudi D'Automne. Et il en manque une... Et oui, le meilleur pour la fin: une version magistrale de plus de 9 minutes de TaxiphonantD'Un Pack De Kro, démarrant avec un grandiose solo de batterie. Le bonheur total que cette version, qui reste sûrement un des meilleurs moments de toute la discographie de Thiéfaine, rien que ça !

Donc, vous l'aurez compris, En Concert Vol.2 n'est à manquer sous aucun prétexte. Un des meilleurs lives français que ce disque, toujours à écouter avec un grand bonheur. On ne se lasse pas de cet album qui clôt magistralement la période d'or de HFT (1981-1985)... Complément quintessentiel au double de 1983, et encore meilleur, d'ailleurs, En Concert Vol.2 est aussi monumental que l'album studio qu'il a servi a promouvoir, Alambic/Sortie Sud. C'est dire s'il est monumental !

Critique complémentaire de ClashDoherty :

Oh, qu'il est bien, ce live ! Trop court (10 titres, une cinquantaine de minutes), mais absolument remarquable ! Merci à Koamae de m'avoir permis de l'écouter en m'envoyant les morceaux par mails (je n'ai cependant pas résisté et me suis procuré ce live, ainsi que Paris-Zénith, pour un prix totalement dé-ri-soire, sur le Net, dernièrement). Sorti en 1985 sous une pochette montrant un Thiéfaine assez inquiétant, En Concert, Volume 2 est, comme son nom l'indique, le deuxième volet de En Concert, et un album live de Thiéfaine. En 1983, le premier volet était double (toujours en CD), c'est donc franchement frustrant que ce deuxième opus soit simple, et c'est, pour moi, le seul et unique défaut de cet album.

Mis à part ça, ben, rien à dire ! 10 titres, certes, mais des classiques, et parmi eux, pas moins de quatre titres issus de l'album Alambic/Sortie Sud, qui est, dans la discographie du fou de Franche-Comté, sandwiché entre les deux albums live En Concert. Femme De Loth, Nyctalopus Airlines, Whiskeuses Images Again et surtout, surtout, mon morceau préféré de tout le répertoire d'HFT, Un Vendredi 13 A 5 Heures. Quatre morceaux de cet album remarquable de 1984 (le meilleur opus studio de Thiéfaine), album qui en compte 7, des morceaux, vous dire donc s'il est bien représenté ! Soleil Cherche Futur est représenté par deux titres, dont l'éponyme ; De L'Amour, De L'Art Ou Du Cochon ? n'est pas oublié via Psychanalyse Du Singe ; Dernières Balises (Avant Mutation) est représenté via la longue version de Taxiphonant D'Un Pack De Kro, Autorisation De Délirer via Court-Métrage (Mais moi j't'emmerde ! Tout comme dans un film français...), et ce premier album de 1978 au titre si long que ça m'use de le redire ici est représenté via Le Chant Du Fou. Que demande le peuple ?

Bref, vous m'avez compris : interprétations remarquables, set-list remarquable, son très bon, ce deuxième volume est extrêmement recommandé ! Dommage, vraiment, qu'il soit si court, mais, en même temps, il est parfait !

FACE A

Soleil Cherche Futur

Psychanalyse Du Singe

Whiskeuses Images Again

Nyctalopus Airline

Le Chant Du Fou

FACE B

Un Vendredi 13 A 5h

TaxiphonantD'Un Pack De Kro

Autoroutes Jeudi D'Automne

Femme De Loth

Court-Métrage