13 mars 2011

"Come Back" - Eddy Mitchell

Come Backporte bien son nom. Parce qu'Eddy Mitchell, alias Schmoll, alias, de son vrai nom, Claude Moine (et c'est sous son vrai nom qu'il est crédité dans l'écriture des textes), n'est pas un artiste habitué à sortir un disque une fois par an. Même si son précédent opus, Grand Ecran  (qui était constitué de reprises de morceaux de musiques de films), date de 2009, et que son précédent d'avant, Jambalaya, datait de 2006. Schmoll fait environ un disque tous les trois ans (autrefois, c'était nettement plus fréquemment que ça), ce... [Lire la suite]

13 mars 2011

"The Road To Escondido" - J.J. Cale & Eric Clapton

Sorti en 2006, The Road To Escondido est un disque remarquable de blues-rock, qui marque la première collaboration de deux immenses artistes, l'un américain et l'autre, britannique, spécialisés dans ce courant musical : J.J. Cale et Eric Clapton. Produit par les deux légendes vivantes, ce disque offre 14 admirables chansons, signées Cale pour la majorité des cas (Three Little Girls est de Clapton, Hard To Thrill est signée Clapton et John Mayer, et Sporting Life Blues est de Brownie McGhee), et enregistrées, notamment, avec Derek... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 14:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
13 mars 2011

"La Désabusion" - Nino Ferrer

Sorti en 1993, La Désabusion est l'ultime album de Nino Ferrer, très grand artiste français ayant au compteur des chansons mémorables telles que Le Sud, et s'étant malheureusement suicidé en 1998. On tient donc, avec La Désabusion, son épitaphe musical, et aussi son sommet absolu avec le Métronomie de 1971. La Désabusion est un disque que Nino Ferrer a sorti après sept ans d'absence studio, tout de même. Et dans ce disque, on sent un Nino Ferrer vraiment... désabusé. Ce disque porte vraiment bien son nom (nom inventé par ailleurs,... [Lire la suite]
13 mars 2011

"Olympia 74" - Christophe

Double album à sa sortie (désormais simple CD de 75 minutes), Olympia 74 est un album live de Christophe. Il a été enregistré, croyez-le ou non, en 1974, et à l'Olympia. Ben si. D'ailleurs, on ne saurait le mettre en doute, vu le titre de l'album ! Un album absolument remarquable, assez méconnu je le crains, qui offre 14 titres dont un nombre incroyable de classiques (bon, il y à aussi Mickey, chanson issue des Paradis Perdus et franchement embarrassante de par ses paroles : Non je ne suis pas/Mickey de Walt Disney...), le tout avec... [Lire la suite]