original

Alister est ce qu'on peut appeler un génie du rock français d'aujourd'hui. Un mec complètement dans son trip, qui, clairement, fait ce qu'il veut. Sauf qu'il ne dérape pas dans le n'importe quoi à la Philippe Katerine, par exemple. Après quelques collaborations, notemment avec Adrienne Pauly (une chanteuse que je n'aime pas trop, personnellement), il se décide à enfin sortir un disque à lui.  Aucun Mal Ne Vous Sera Fait est son premier album, il est sorti en 2008. La chose, avec 45 minutes pour 11 titres, est un OMNI total au niveau des paroles, toujours décalées, mais immenses. Côté musical, c'est bonnard, toujours rêveur. De quoi se démarquer dans le bon sens du terme de ses confrères. Alister va au bout de ses idées avec cet album qui figure tout simplement parmi les meilleurs albums de rock français de l'Histoire, je n'abuse pas. Le disque n'aura évidemment pas le succès mérité, malgré la présence ici du tube Qu'est-ce Qu'On Va Faire De Toi, jouissif, et qui marchera vraiment bien. Fille A Problèmes sortira également en single. Pour autant, ces deux chansons, bien que très bonnes, ne font pas partie des meilleures de l'artiste.

alister1

Le meilleur ici, c'est probablement Quelque Chose Dans Mon Verre, assez space, mais aussi Hier Soir, ou bien encore le final de l'album, le tiercé gagnant Désordre / Paris By Night / 7 Heures Du Matin. Comment parler correctement de pareils titres ? C'est fort difficile. Que les morceaux soient rock (Miami, Fille A Problèmes, Bordel) ou plus calmes (Barnum, Psycho Lover chantée en anglais), tous sont indescriptibles, superbes, décalés. Aucun Mal Ne Vous Sera Fait est un pur concentré de mélodies certes convenues mais géniales, de textes réflechis, réalistes avec toujours une touche d'absurdité (mais pas trop, juste ce qu'il faut). Quand le disque se termine, on a qu'une envie, c'est de le remettre au début. De plus, la production est bonne, ce qui augmente le plaisir. Jamais interminables, les morceaux sont des purs instants de bonheur, passent trop vite. Une réussite totale, en tous points.

MdM_art_20090106_02oct_Alister

Au final, on attend avec impatience le prochain cru d'Alister, prévu pour le printemps, et dont un titre s'est déjà fait connaître (La Femme Parfaite, grandiose). Et en attendant, il reste toujours ce disque, qui mérite plus de gloire, et qui, dans quelques années, se classera dans les trésors oubliés du rock français. Si vous tombez sur cet album en magasin, ne laissez pas passer l'occasion, et vous ne le regretterez pas !

Chronique complémentaire de ClashDoherty :

D'abord, merci à Koamae de m'avoir fait découvrir ce disque et ce chanteur, Alister, dont je n'avais strictement jamais entendu parler (véridique) avant qu'il ne l'aborde ici en janvier dernier. Ce disque date de 2008, il s'appelle Aucun Mal Ne Vous Sera Fait, et il contient 11 titres pour 45 minutes. Mais je vais décevoir Koamae, je n'ai malheureusement pas accroché à ce disque, dans son ensemble, même si j'ai bien aimé quelques unes des chansons présentes ici : Qu'Est-Ce Qu'On Va Faire De Toi est une pure réussite bien cynique, ainsi que Hier Soir, Fille A Problèmes et Miami. Oui, en fait, je peux tout simplement dire que j'ai aimé le début de l'album (j'aime aussi Bordel), et moins la suite... Mais Alister chante bien, et le côté cynique (avec pas mal d'humour ; le titre de l'album, déjà, et le fait d'avoir titré trois chansons de noms similaires : Barnum, Bordel, Désordre, fait preuve de pas mal d'humour et de décalage) est loin d'être un défaut.

Mais l'album, dans sa globalité, m'a moyennement plu. Je n'ai pas détesté, mais je n'ai été que partiellement surpris. Clairement, je n'ai pas aimé Paris By Night, Barnum et Psycho Lover, le reste des chansons m'étant tout simplement passé outre (Désordre). L'ambiance pop/rock est sympa, la production est, en effet, bonne, et je me répête, mais Alister chante et écrit bien. Juste que je n'aime pas trop son style, malgré les quatre premières chansons. Bref, un disque que les fans de rock français se doivent vraisemblablement d'écouter, et je remercie Koamae, sincèrement, de me l'avoir fait découvrir, car je ne l'aurais sans doute jamais écouté sinon ; mais en ce qui me concerne, je n'ai pas trop accroché, même si je le réécouterai dans quelques semaines, histoire de voir si, on ne sait jamais (ça m'est déjà arrivé par le passé, avec London Calling des Clash ou Waiting For The Sun des Doors), le  déclic surviendra. Ou pas. Mais, ça, je le saurai plus tard ! En attendant, un bon disque, mais pas un grand disque, pour moi.

Qu'est-ce Qu'On Va Faire De Toi

Miami

Quelque Chose Dans Mon Verre

Hier Soir

Fille A Problèmes

Psycho Lover

Barnum

Bordel

Désordre

Paris By Night

7 Heures Du Matin