47347983_p

Et on passe à un monstre du hard-rock : Metallica !

45677649_pKill 'Em All (1983) : Premier album. Pochette et titre aggressifs, voix de James Hetfield qui l'est tout autant (et avec pas mal d'écho, car Hetfield ne maîtrisait pas encore totalement sa voix), et quelques classiques : The Four Horsemen, Seek & Destroy, Hit The Lights, Phantom Lord... Je n'aime pas du tout Metal Militia, en revanche. Un disque franchement réussi, une bombe qui lance quasiment le thrash-metal. La claque dans la gueule de 1983.

42370712_pRide The Lightning (1984) : Bien meilleur que le précédent (ce qui est un exploit !), c'est aussi le disque le plus court du groupe, avec 47 petites minutes. Mais c'est mon préféré, avecFade To Black, The Call Of Ktulu, For Whom The Bell Tolls, Creeping Death, le morceau-titre... Un disque infernal, violent, morbide (la mort est le sujet de pas mal de titres, quasiment tous en fait), pour moi le meilleur du groupe (avec les deux suivants).

42891743_pMaster Of Puppets (1986) : Parfois un tantinet trop long (56 minutes, 8 titres, dont deux de plus de 8 minutes), mais rempli de trésors : la chanson-titre, Disposable Heroes, Welcome Home (Sanitarium), Orion, Battery, Leper Messiah...Pochette qui marque les esprits, ambiance bien lourde, ce disque, le dernier avec le bassiste Cliff Burton (qui décèdera d'un accident de la route bien violent pendant la tournée), est, selon beaucoup de fans, leur sommet. Je ne suis pas loin d'être du même avis, maisje préfère de peu le précédent opus, plus concis, et tout aussi efficace !

45822459_p...And Justice For All (1988) : Jason Newsted remplace Burton pour cause de décès fatal. Un bon bassiste remplace un titan de la basse. Album très long (une heure, pour 9 titres), sans doute un poil trop long, et, surtout, desservi par une production assez moyenne (le son de la batterie est, comment dire...pourri). Mais les classiques abondent, sur ce disque controversé : One (premier clip TV), la chanson-titre, Harvester Of Sorrow, Blackened, The Shortest Straw, l'instrumental To Live Is To Die dédié à Cliff Burton... Bref, un grand disque, un immense disque, malgré la production décevante.

45707691_pMetallica (1991) : Le succès monstrueux du groupe, et leur dernier grand disque. Une heure de musique, excellente production (la batterie tape fort, ça fait mal au crâne si on écoute ce disque au casque ou a fort volume), rempli de tubes (Enter Sandman, Sad But True, Nothing Else Matters, Holier Than Thou, The Unforgiven, Wherever I May Roam, soit la moitié de l'album), pochette sobre avec son serpent enroulé en bas à droite, album éponyme surnommé le Black Album, on se demande bien pourquoi (oh ironie)...Sans doute trop hard-rock pur, et pas assez thrash-metal, sans doute putassier et trop commercial, mais, quand même, un excellent cru.

live_shit_binge_and_purgeLive Shit : Binge & Purge (1993) : 3 heures de musique, un triple live enregistré à Mexico City, et contenant rien de moins que le meilleur de Metallica : Enter Sandman, Welcome Home (Sanitarium), Fade To Black,The Four Horsemen, Nothing Else Matters... Enregistré pendant la tournée du Black Album, un live certes trop long, mais franchement puissant.

1996DLoad (1996) : 79 minutes de musique, c'est franchement TROP LONG, et le pire, c'est que Metallica s'enlise dans un heavy-metal sans consistance, sans grand intérêt. Quelques bons trucs, comme Hero Of The Day, Bleeding Me ou Until It Sleeps (qui seront joués sur le S&M), mais au final, un album hautement médiocre et, donc, décevant et à oublier.

1996ReLoad (1997) : Pire que Load. OK, il y à Fuel, The Unforgiven II et The Memory Remains, mais le reste est à chier, et, de plus, sur 76 minutes... Metallica n'a pas retenu la leçon des Use Your Illusiondes Guns'n'Roses : more is not necessary better. Trop rempli, trop long, trop médiocre. Metallica au fond du trou ? Pas encore, mais ils sont au bord, en tout cas !

Metallica____Garage_Inc_1Garage Inc (1998) : Compilation de reprises, comme le Stone Cold Crazy de Queen, Sabbra Cadabra de Black Sabbath, Astronomy de Blue Öyster Cult, Overkill de Motörhead ou The Wait de Killing Joke. Double album à conseiller uniquement aux fans et aux amateurs de curiosités, mais franchement pas remarquable...

61181000_pS&M (1999) : Mélange détonnant entre la musique de Metallica et des orchestrations symphoniques (orchestre dirigé par Michael Kamen, compositeur de musique de film et ayant bossé avec le groupe). De grands moments (The Call Of Ktulu, Nothing Else Matters), pour un disque (double) assez long par moments, mais aussi unique que remarquable, au final. Culte !

2003St. Anger (2003) : Là, ils sont au fond du trou (et ce sont des latrines qu'il y à au fond, d'ailleurs). De la pochette aux chansons, un disque merdique,où comment Metallica se lance dans le nu-metal à la Sum 41/Limp Bizkit/Linkin' Park. A oublier, définitivement.

47347608_pDeath Magnetic (2008) : Trop long (75 minutes, 10 titres), mais d'excellentes choses sur ce disque qui redonne un tantinet espoir en Metallica : The End Of The Line, Cyanide, The Judas Kiss, That Was Just Your Life ou l'instrumental Suicide & Redemption (soit 5 titres sur 10) assurent. Bref, un très bon disque, leur meilleur depuis le Black Album, voire depuis ...And Justice For All. Ce qui n'est pas rien.