scandale_melancolique_2006_4553567c9

Scandale Mélancolique Tour est l'archive de la tournée ayant suivi l'album Scandale Mélancolique de Thiéfaine. Bon sang... Je l'ai vu à cette tournée, il est passé lors d'un festival à Bègles, il n'a pas joué un concert complet (malgré qu'il fut la tête d'affiche), mais qu'est-ce que c'était bon... Ici, nous avons droit à un concert complet, d'un peu plus de 2 heures. C'est clairement, au niveau de la setlist, le meilleur de Thiéfaine, avec des surprises parfois jamais interprétées en concert jusque-là ! Après, musicalement, même si c'est du lourd, d'autres concerts lui sont supérieurs, bien que celui-là délivre plus que largement la marchandise... Tout est là, dans ce concert: une bonne moitié des chansons du dernier album, des grands classiques et aussi des morceaux qui font tomber sur le cul l'auditeur dès l'intro, tant ils sont méconnus et rares...

Par exemple (fans, tenez-vous bien)... Comme Un Chien Dans Un Cimetière ! Vous avez bien entendus, vous n'êtes pas fous, c'est la première fois que HFT interprète cette chanson en live, et dans une excellente version, en plus ! A propos d'excellentes versions, parlons tout de suite de Cabaret Sainte-Lilith, Autoroutes Jeudi D'Automne, Scandale Mélancolique, Le Jeu De La Folie ou encore Alligators 427, qui sont sublimées. Parlons aussi de Les Dingues Et Les Paumés, dans une très longue version... On le sait tous, cette chanson est la plus grande de Thiéfaine toutes périodes confondues, et elle se présente ici putainement magistrale, qui démarre doucement pour terminer dans un immense bordel rock, une version monumentale. La déclamation désormais culte de la fin du concert, où Thiéfaine présente sa candidature aux présidentielles, remplaçant la Marseillaise par Narcisse 81 est inoubliable, j'en sais quelque chose. En revanche, l'album souffre quand même d'un défaut: il est trop mixé ! On a l'impression que c'est du studio... Vous me direz que ça n'est pas plus mal, mais ça pénalise dans le sens où on ne sent pas l'esprit live... A part ça, rien à redire.

Immense concert, jamais chiant malgré ses deux heures, et bénéficiant de quelques guests inattendus (un certain Lucas Thiéfaine sur Confession D'Un Never-Been !), ce disque est l'un des meilleurs lives de HFT, avec En Concert Vol.2 et Au Bataclan. On attend donc avec impatience de voir ce que va donner le Bercy en Octobre 2011 (putain, que j'aimerais y aller !), ça promet d'être un très grand moment... Surtout si l'album qui sort Lundi est dans la lignée du précédent ! Allez, sérieusement, maintenant vous savez pour qui donner votre voix en 2012 !

14605

CD 1

Cabaret Sainte-Lilith

When Maurice Meets Alice

Soleil Cherche Futur

Autoroutes Jeudi D'Automne

Confession D'Un Never-Been

Quand La Banlieue Descendra Sur La Ville

Comme Un Chien Dans Un Cimetière

Sweet Amanite Phalloïde Queen

Scandale Mélancolique

Psychanalyse Du Singe

Le Jeu De La Folie

Bipède A Station Verticale

Rock Autopsie

Télégramme 2003

CD 2

Première Descente Aux Enfers Par La Face Nord

Lorelei Sebasto Cha

Les Dingues Et Les Paumés

L'Etranger Dans La Glace

Mathématiques Souterraines

Gynécées

La Fille Du Coupeur De Joints

Alligators 427

Narcisse 81