5739aba0930d99bcce769fde99a4df8f_full

Sorti en 1984, Agent Provocateur est le cinquième album studio de Foreigner, groupe de rock (à tendance fortement hard-FM/pop) anglo-américain fondé en 1977. Le groupe était constitué de 6 membre à sa création, mais depuis leur quatrième album en 1981 (un album très justement intitulé 4), ils se retrouvent à 4 (autre explication du titre de leur quatrième album, leur meilleur) : le chanteur Lou Gramm, le guitariste/claviériste/compositeur principal Mick Jones (rien à voir avec le Mick Jones des Clash ; en revanche, le Mick Jones de Foreigner a été pendant longtemps, dans les années 60, un des accompagnateurs favoris de Johnny Hallyday), le bassiste Rick Wills et le batteur Dennis Elliott. Seul Wills n'est pas de l'origine du groupe (il est arrivé en 1979).

Foreigner_20_201984_20_20NYC_20_20_20cliff

Elliott, Wills, Gramm, Jones

Agent Provocateur, sous son titre français (l'expression est en français, de toute façon) et sa pochette assez moche qui sera reprise, avec code de couleurs inversé, pour un best-of du groupe, est un disque de hard-FM rempli de hits. Ce n'est pas le pire album de Foreigner, mais ce n'est pas non plus un grand cru. Je ne le classe pas en ratages, car il contient de bonnes chansons, mais sachez que si vous voulez découvrir Foreigner, mieux vaut écouter n'importe lequel des quatre premiers albums (Foreigner, Double Vision, Head Games, 4), tous abordés ici, ou un best-of que ce disque de 1984. Il y à des tubes, trois en fait : l'énergique That Was Yesterday, qui reste le sommet de l'album avec un autre tube, l'immense slow de la mort I Want To Know What Love Is, repris des dizaines de fois (Tina Arena, Mariah Carey, Laura Branigan et John Farnham, Julio Iglesias, Rita Coolidge, Shirley Bassey...). Et, autre tube (et autre slow dégoulinant), Down On Love.

lou_gramm

Le reste est partagé entre chansons qui assurent (Tooth And Nail, Growing Up The Hard Way, A Love In Vain) et d'autres qui, franchement, ne vont pas loin (She's Too Tough, Stranger In My Own House, Two Different Worlds, Reaction To Action). Agent Provocateur contient quand même 6 très bonnes chansons (car les trois tubes sont fantastiques) pour 4 de mauvaises/moyennes, ce qui fait qu'un peu plus de la moitié est très réussie. Bref, l'album est inégal, mais ce n'est pas dramatique non plus. Très pop, trop sans doute, ce disque de hard-FM très bien interprété et produit (par Mick Jones et Alex Sadkin) n'est pas ce que le groupe a fait de mieux, mais si vous aimez le genre, vous devriez apprécier.

FACE A

Tooth And Nail

That Was Yesterday

I Want To Know What Love Is

Growing Up The Hard Way

Reaction To Action

FACE B

Stranger In My Own House

A Love In Vain

Down On Love

Two Different Worlds

She's Too Tough