utopia__ra_1_

Troisième album d'Utopia, Ra est sorti en 1977. Utopia était un groupe de rock progressif (un peu expérimental par moments) fondé en 1974 par Todd Rundgren, qui en était à la fois le guitariste, chanteur, producteur, et auteur/compositeur principal (mais pas exclusif ; d'ailleurs, sur Ra, un titre n'est absolument pas signé ou cosigné Rundgren, qui cosigne cependant les autres morceaux de l'album). Connu en partie pour son long morceau final Singring And The Glass Guitar (An Electrified Fairytale) de 18 minutes (qui n'occupe pas toute la face B, mais en majeure partie quand même), Ra est sans doute le deuxième meilleur album d'Utopia après leur premier (Todd Rundgren's Utopia) de 1974.

200px_COTF

Le groupe, alors, est constitué de Rundgren (chant, guitare), Roger Powell (claviers, chant), Kasim Sulton (basse, chant) et John Wilcox (batterie, percussions, chant). Formation définitive du groupe. Il n'y à plus qu'un seul claviériste au sein d'Utopia (sur le premier album, ils étaient...trois, ça faisait un beau bordel musical !). Rundgren a viré (ou alors ils sont partis de leur plein gré) Moogy Klingman, Ralph Shuckett et le bassiste John Siegler. Mais revenons à Ra. D'une durée de 53 minutes, il n'offre que 7 titres, tous sont magnifiques. Le premier, Overture : Mountaintop And Sunrise/Communion With The Sun, se base en partie sur un des morceaux issus de la bande-son du film Voyage Au Centre De La Terre d'Henry Levin (1959), musique signée du grand Bernard Herrmann, que Rundgren n'a pas oublié de cocréditer, avec lui, sur l'album.

utopia_ra_200_755_1204212862

Le reste de l'album, et notamment la longue suite musicale précitée qui, en live, sera prétexte à des effets grandiloquents (imposant dispositif scénique) et est une parodie totalement réjouissante, un conte de fées électrifié comme son sous-titre le dit, le reste de l'album, donc, est immense aussi : Eternal Love, Hiroshima, Magic Dragon Theatre ou Sunburst Finish offrent de grands moments expérimentaux et progressifs à l'auditeur. Dans l'ensemble, ce Ra de 1977 est un remarquable disque solaire (c'est facile de faire cette allusion, au vu du titre et de la pochette de l'album...), un des meilleurs d'un groupe aujourd'hui connu quasi exclusivement des amateurs de Todd Rundgren, vrai génie multi-instrumentiste et mélodiste. Le son est remarquable, les morceaux sont fantastiques, les musiciens assurent...Dans le genre, un petit classique méconnu !

FACE A

Overture : Mountaintop And Sunrise/Communion With The Sun

Magic Dragon Theatre

Jealousy

Eternal Love

Sunburst Finish

FACE B

Hiroshima

Singring And The Glass Guitar (An Electrified Fairytale)