les_quatre_saisons_A_Vivaldi

Edité pour la première fois en 1725 (mais les concertos auraient été composés quelques années auparavant), Les Quatre Saisons est un ensemble de quatre concertos pour violons, opus 8, concertos numérotés de 1 à 4 et portant chacun le nom d'une des quatre saisons de l'année : Primavera, Estate, Autunno et Inverno. Cette oeuvre majeure de la musique classique, probablement mon oeuvre classique préférée (devant les Symphonies de Beethoven, essentiellement les 3ème, 6ème, 7ème et surtout 9ème), est, on le sait tous, l'oeuvre de l'italien Antonio Vivaldi. Vivaldi n'a pas fait que ces Quatre Saisons, mais il est essentiellement connu pour ça. Chacun des concertos se divise en trois parties. L'ensemble dure environ 41 minutes.

250px_Antonio_Vivaldi

Les quatre concertos représentent admirablement les saisons de l'année : Le Printemps est guilleret, les fleurs repoussent, ainsi que les feuilles des arbres, il recommence à faire beau, on sème dans les champs...en presque 10 minutes, ce premier concerto est une pure petite merveille qui met tout de suite dans le bain. Dès le début de L'Eté, on sent la chaleur monter, les festins à l'ombre des arbres, dans les champs, le soleil qui tape dur, les fruits d'été, etc, mais qui dit chaleur écrasante dit aussi orage, et la dernière partie de ce deuxième concerto est éloquente, mélange de tension oppressante et de violence explosive, un orage qui éclate. Ce passage est sans aucun doute mon préféré de l'oeuvre, et le plus connu. Ce deuxième concerto dure 12 minutes.

vivaldi

Après l'été arrive L'Automne, avec le temps qui devient plus maussade, les feuilles tombent, la pluie survient de plus en plus souvent...mais, aussi, les récoltes, les vendanges. En quelques 10 minutes 30, ce troisième concerto représente idéalement cette saison de transition, avant que L'Hiver n'achève en beauté (et en froideur : ce dernier concerto, d'une durée globale de 9, 30 minutes, est glacial et triste) l'oeuvre immense de Vivaldi, avec, notamment, cette sensation de neige, de froid, les frimas hivernaux, la nature en repos, comme morte, le vent qui souffle, le gel...vivement le printemps ! Alors, qu'attendez-vous, remettez le CD en marche sur la piste 1 ! Une oeuvre admirable, vous l'aurez compris, à propos de laquelle j'ai beaucoup de mal à argumenter.   

Le Printemps (La Primavera) (Concerto N°1 en mi majeur, op 8, RV269)

Allegro

Largo

Allegro

L'Eté (L'Estate) (Concerto N°2 en sol mineur, op 8, RV315)

Allegro Non Molto - Allegro

Adagio - Presto - Adagio

Presto

L'Automne (L'Autunno) (Concerto N°3 en fa majeur, op 8, RV293)

Allegro

Adagio Molto

Allegro

L'Hiver (L'Inverno) (Concerto N°4 en fa mineur, op 8, RV297)

Allegro Non Molto

Largo

Allegro