Interprétée par un enfant anonyme, Loud, Loud, Loud, issue de 666 des Aphrodite's Child, un des premiers morceaux de ce double-album conceptuel basé sur l'Apocalypse biblique. Excellent, mais à part !