Bevilacqua

Parlez d'un chef d'oeuvre méconnu... Bevilacqua est sorti en 1996, il s'agit du premier disque de Christophe après 13 ans de silence. Ce disque aurait pu être un grand succès commercial, de ce fait... Mais voilà, la musique dedans n'est absolument pas taillée pour la radio, et ce disque est resté dans l'ombre. Putain de showbusiness. Bevilacqua, c'est 13 morceaux (en fait, 11... car il y a deux pistes qui avoisinent les 10 secondes maximum...), tous plus méconnus les uns que les autres, mais également tous beaux, profonds, dépressifs, diffiliciles d'accès, mais sublime une fois qu'on se les approprie. Ici, Christophe compense ses 13 ans dans l'ombre et publie un disque froid, assez orienté électro, avec notemment une collaboration d'Alan Vega (Suicide).

christophe_jpg_10276

Deux morceaux très longs sur ce disque: le premier, c'est Enzo, plus de neuf minutes magnifiques à propos d'Enzo Ferrari, et bien sûr, de la célèbre équipe de F1, la Scuderia Ferrari. Un des sommets du disque. Le second dure 7 minutes, et c'est Point De Rencontre. Je ne pouvais pas parler du disque sans aborder ces deux morceaux. Bon, il y a quelques morceaux sur ce disque qui ne sont pas terribles: Je T'Aime A L'Envers, Shake Hit Babe et Rencontre A L'As Vega (ce fameux morceau avec Alan Vega) sont de trop, je trouve. Puis, ces deux pistes insignifiantes de 10 secondes que sont Enzo Départ et Je Cherche Toujours ne servent pas à grand chose... Mais après, que dire des chefs d'oeuvre absolus du disque, que sont Label Obscur, Parfums D'Histoires et Le Tourne-Coeur... Avec ces trois titres, on touche à la perfection. Ne pas non plus oublier Enzo qui peut rentrer dans cette catégorie... Le reste est largement honorable également: le morceau d'ouverture L'Interview, sur des accents assez dance 90's (sans pour autant être insupportable, loin de là), me faisait flipper (pléonasme) quand j'étais petit, et il y a de quoi ! Malgré sa fin un peu ringarde (les choeurs...), Qu'est-ce Que Tu Dis Là est une belle chanson, tout comme Taqua et Point De Rencontre qui s'en tirent vraiment bien. Le tout jouit d'une production assez exceptionnelle (mais de ce côté là, Christophe a toujours voulu la perfection...), et fait de Bevilacqua... un chef d'oeuvre !

Christophe

Donc, Christophe se retrouve à son sommet artistique avec ce disque qui peut vraiment venir se ranger auprès des authentiques monuments que sont Les Paradis Perdus ou Les Mots Bleus. Au final, Bevilacqua est un disque qu'il faut écouter plusieurs fois, pour bien se l'assimiler, car il n'est pas des plus évidents, et ne plaira pas à tout le monde. Mais au bout de quelques écoutes... miam...

L'Interview

Qu'est-ce Que Tu Dis Là

Enzo Départ

Enzo

Label Obscur

Parfums D'Histoires

Je T'Aime A L'Envers

Taqua

Le Tourne-Coeur

Point De Rencontre

Shake Hit Babe

Rencontre A L'As Vega

Je Cherche Toujours