Une des rares bonnes chansons de l'album For Those About To Rock, We Salute You de 1981 !