Chanson de Renaud, de 1981, dédiée à un de ses grands-pères : voici la très belle Oscar.