No Prayer For The Dying (1990) est un des moins bons disques du groupe, une redescente décevante dans le heavy le plus basique après des réussites indéniables dans le domaine du metal progressif (deux précédents opus). L'album contient quelques titres pas top, mais le pire, et le seul que j'inclus dans ce petit cycle quasiment achevé (encore une chanson et c'est tout), c'est indéniablement The Assassin, chanson insupportable de médiocrité, que je n'ai jamais pu pifer.