Encore une tuerie signée Maiden, datant de 1981 (album Killers) : Innocent Exile !