Fini le succès du premier album, Eels passe à autre chose avec le disque Electro-shock Blues, dans lequel le chanteur, Mark Oliver Everett voit un grand nombre de ses proches disparaître, dont sa mère et sa soeur.