Et à nouveau Bashung avec la chanson-titre de L'Imprudence, aussi longue que magistrale !