Probablement l'une des ballades les plus déchirantes de Pearl Jam, j'ai nommé Gone...

Eelsoliver