Imaginez la réaction de la choriste Clare Torry en découvrant, en arrivant dans le studio Abbey Road où Pink Floyd l'avait engagée pour chanter sur ce titre, The Great Gig In The Sky, qu'elle n'avait aucun texte, juste des vocalises à effectuer ! Elle s'en sort à merveille sur le thème imposé par le groupe : symboliser la mort, la fin d'une vie, par sa voix. Autrement dit, c'est intense, et au final, le sommet de The Dark Side Of The Moon de 1973, album très (très) très (très) très bon, mais sans aucun doute surestimé.