1991, le choc Black Album, et Metallica qui nous offre un slow de la mort en version hard, Nothing Else Matters. Beau à pleurer...